SINET : Le réseau japonais ultra-rapide pour booster les activités académiques, y compris avec l’Europe

Japon

Brève
Japon | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
29 mai 2019

Le NII (National Institute of Informatics), institut académique japonais public en charge du réseau de communications académique SINET, a augmenté le débit des connexions internationales pour les porter à 100Gbps et ainsi favoriser les projets de recherche internationaux.

SINET : Kézako ?
SINET (Science Information NETwork) est le réseau de communication académique japonais, utilisé par les universités et les instituts de recherche. Ce réseau, construit et opéré par le NII (National Institute of Informatics), relie à l’heure actuelle plus de 900 universités et instituts de recherche. Depuis 2015, SINET offre un débit ultra-rapide de 100 Gigabyte/seconde (Gbps) à travers tout le territoire Japonais.

Le réseau SINET relie également le Japon avec d’autres régions du globe afin de soutenir les projets de recherche internationaux. En particulier, une connexion directe entre le Japon et l’Europe fut construite en 2016, constituée de deux lignes de 10 Gbps chacune. Or, l’augmentation constante du volume d’information échangé entre le Japon et l’Europe (dû au développement d’importants projets de recherche de pointe) venait à menacer de saturer cette partie du réseau, mettant en péril les recherches conjointes conduites entre le Japon et les pays européens.

Une connexion à 100 Gbps entre le Japon et l’Europe pour booster les coopérations académiques
Pour faire face à cette situation, et ainsi maintenir la parité entre les recherches menées au Japon et celles menées en coopération avec le reste du monde, le NII a déployé, au premier trimestre 2019, un réseau en anneau assurant un débit de 100 Gbps, reliant le Japon, les Etats-Unis (côtes Est et Ouest), l’Europe et revenant au Japon, (cf illustration ci-dessous). Par ailleurs, la connexion Japon-Singapour a elle aussi été mise à niveau.

Connexions internationales du réseau SINET, avant et après mise à niveau

Il s’agit du premier réseau opéré par un unique institut de recherche qui fasse le tour du globe. De plus, cette architecture de réseau en anneau offre une meilleure stabilité des communications en assurant un plan de secours mutuel à toutes les connexions (la connexion vers l’Europe pouvant par exemple être accédée directement depuis le Japon ou en passant par les Etats-Unis)

Opportunités et perspectives
Le Japon espère capitaliser sur cette mise à niveau de son réseau de communications académique pour développer les coopérations avec les réseaux académiques internationaux (Internet2 aux Etats-Unis, GEANT en Europe…). En particulier, la recherche conjointe entre le Japon et l’Europe autour de projets tels que le LHC (Large Hadron Collider – projet d’accélérateur de particules du CERN, situé entre la France et la Suisse) s’en trouvera facilitée. Enfin, le Japon attend de cette mise à niveau qu’elle contribue à accélérer la fusion des espaces cyber (virtuel) et physique (espace réel), afin de rapprocher le Japon du concept visé de Society 5.0, la société du futur.

Source :
https://www.sinet.ad.jp/en/news_en/2019-03-01news-2

Rédacteur : Guillaume Barraud, Chargé de mission Numérique, Matériaux et Sciences de l’ingénieur, Ambassade de France au Japon
guillaume.barraud -at- diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE