Le Tokyo Institute of Technology conclut de nouveaux accords dans le domaine des technologies quantiques

Japon

Brève
Japon | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
20 juillet 2018

Au mois de juillet, l’université tokyoïte a conclu deux nouveaux partenariats avec des institutions impliquées dans ce domaine de recherche, les "National Institutes for Quantum and Radiological Science and Technology" (QST) et l’Université du Tohoku.

Le Tokyo Institute of Technology (Tokyo Tech) est un établissement reconnu dans la recherche en technologies quantiques, notamment grâce aux travaux du professeur Hidetoshi Nishimori sur la technique du « quantum annealing ».

Dans le cadre du premier accord, un laboratoire conjoint entre Tokyo Tech et QST sera établi dès le 1er août sur le campus de l’université à Ookayama à Meguro, Tokyo. Le professeur Mutsuko Hatano (Tokyo Tech) et le directeur de projet Takeshi Oshima (QST) vont également démarrer une nouvelle collaboration afin de développer un nouveau type de capteurs quantiques.

Le partenariat avec l’Université du Tohoku a pour but de créer une base de recherche commune entre la « Quantum Computing Unit » de Tokyo Tech et la « Q+HPC Data-Driven Social Infrastructure Development Base », un centre de recherche interdisciplinaire de l’Université du Tohoku. Les recherches menées dans le cadre de cette collaboration s’intéresseront aux aspects de recherche fondamentale mais aussi aux aspects logiciels et applicatifs des technologies quantiques.

Des collaborations avec des acteurs de l’industrie sont également envisagées dans le cadre de ces deux nouveaux accords.

Sources
Site Officiel du Tokyo Institute of Technology
“Tokyo Tech and QST partner to develop quantum technology”
“Tokyo Tech and Tohoku University partner to advance quantum computing”

Mots clés
Japan, Tokyo Institute of Technology, TiTech, QST, University of Tohoku, Quantum Technologies, Quantum Computing

Plus d’actualités S&T au Japon sur Twitter via Ambascience Japon

Rédacteur
Emma-Louise SCAPPATICCI – emma-louise.scappaticci[at]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE