Le projet d’application de la technologie iPS contre l’insuffisance coronarienne approuvé par l’Université d’Osaka

Japon

Actualité
Japon | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Médecine individualisée
9 mars 2018

Le professeur Yoshiki Sawa et ses collègues de l’Université d’Osaka avaient annoncé en juillet 2017 leur projet d’utiliser des cellules iPS, pour une étude clinique visant 3 patients atteints de cardiopathie ischémique.

Désormais accepté par le comité de sélection de l’Université d’Osaka, ce plan d’études cliniques va désormais être soumis au ministère de la santé japonais. S’il est entièrement approuvé, le groupe devrait commencer l’étude clinique d’ici la fin de l’année 2018 au plus tôt.

Dans l’étude, le groupe prévoit d’appliquer des couches de cellules musculaires cardiaques obtenues à partir de cellules IPS, dans le tissu cardiaque de trois patients (âgés de 18 à 79) atteints de cardiomyopathie ischémique, et d’évaluer la sécurité du traitement. Les morceaux de tissus implantés feront environ 0,1 millimètres d’épaisseur et 5 centimètres de diamètre. Le groupe utilisera des cellules IPS stockées à la biobanque du iPS Cell Center Research and Application de l’Université de Kyoto.

Cependant, l’approbation du plan par le comité de sélection de l’Université d’Osaka s’est faite sous certaines conditions, notamment que le groupe de chercheurs communique de manière suffisamment compréhensible sur le principe du traitement aux patients concernés.

Source : https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/cellules-pluripotentes-induites-ips

https://www.japantimes.co.jp/news/2018/03/01/national/science-health/ips-based-heart-treatment-moves-closer-clinical-study-osaka-university-panel-gives-approval/#.Wp3n8kxuJed

Rédaction : Minaé Raffin, élève stagiaire au Lycée Français International de Tokyo (LFIT), Thibaut Dutruel, ch.mission.sdv chez ambafrance-jp.org

PLAN DU SITE