Collaboration franco-japonaise dans le domaine des matériaux pour l’énergie

Japon

Actualité
Japon | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
20 décembre 2017

Volume spécial du journal scientifique international STAM (Science and Technology of Advanced Materials ) consacré à la collaboration franco-japonaise dans le domaine des matériaux pour l’énergie.

Ce volume spécial « Overview of innovative materials for energy » du journal scientifique STAM (Science and Technology of Advanced Materials), préfacé par l’Ambassadeur de France au Japon, Laurent Pic, a pour objectif de faire l’état des échanges très importants et dynamiques entre la France et le Japon dans le domaine des matériaux pour l’énergie et de mettre en avant des travaux réalisés en partenariat étroits entre des équipes de recherches et des laboratoires français et japonais.

Des chercheurs de deux Unités Mixtes Internationales (UMI) et d’un Laboratoire International Associé (LIA) franco-japonais sont parmi les contributeurs de ce numéro :

  • L’UMI Engineering Science Lyon-Tohoku for Materials and Systems under Extreme Conditions (ELyTMaX), créée en 2016 entre le CNRS, l’Université de Lyon et l’Université du Tohoku, qui travaille sur le comportement des matériaux en conditions extrêmes ;
  • L’UMI Laboratory for Innovative Key Materials (LINK), créée en 2014 entre le CNRS, l’Université de Rennes, le NIMS (National Institute for Materials Science) à Tsukuba et Saint-Gobain, qui travaille à la synthèse de matériaux innovants et à la caractérisation de leurs propriétés physiques et chimiques. A noter que le NIMS est le co-éditeur du journal STAM ;
  • Le LIA Next generation Photovoltaïc Cells (NextPV), créé en 2012 entre le CNRS, l’Université de Bordeaux et l’Université de Tokyo, qui travaille sur les cellules photovoltaïques de nouvelle génération.

De même, deux articles sont issus des collaborations structurées franco-japonaises suivantes :

  • Projet International de Collaboration Scientifique (PICS - CNRS), coordonné sur la période 2016-2018 par le laboratoire Science des Procédés Céramiques et de Traitements de Surface (UMR 7315 CNRS - Université de Limoges) et le Nagoya Institute of Technology (NITECH), qui se focalise principalement sur l’étude des matériaux conducteurs ioniques à structure apatitique, ainsi que des matériaux tellurites pour l’optique non linéaire.
  • Projet de recherche conjoint (PRC – CNRS/JSPS), mené entre 2013 et 2014 entre l’Université de Rennes 1 et l’Université de Kyoto sur la nouvelle chimie des oxyhydrures et les techniques avancées de diffusion/spectroscopie sur grands instruments pour une caractérisation multi-échelle.

La collaboration dans ce domaine est fortement soutenue et structurée par le service scientifique de l’Ambassade de France au Japon, notamment par le biais de l’organisation de nombreux séminaires (journées franco-japonaises sur les matériaux pour l’énergie en juin 2014 à Tokyo, séminaire sur les matériaux pour l’optique en 2015, workshop Materials & Sustainable Development en octobre 2016, symposium sur la production et le stockage verts de l’hydrogène pendant le Forum de l’Année de l’innovation franco-japonaise en décembre 2016 à Osaka, etc.). Cette collaboration a également fait l’objet d’un récent rapport téléchargeable ici (en français).

Rédacteur :
Sébastien CODINA, Attaché pour la science et la technologie – attache.ntv[at]ambafrance-jp.org

PLAN DU SITE