Actualités japonaises autour des véhicules autonomes

Japon

Brève
Japon | Sciences de l’ingénieur : aéronautique, mécanique, électronique, génie civil | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
10 octobre 2018

Sélection non exhaustive de l’actualité récente du développement des technologies pour véhicules autonomes au Japon.

Deux géants de l’industrie japonaise, Toyota et Softbank, viennent d’annoncer la création d’une joint-venture, « Monet Technologies Corp. », dont les services démarreront dès Mars 2019 et incluent entre autres le développement de technologies de mobilité autonome.

Toyota et Softbank sont déjà des acteurs bien connus dans le domaine des véhicules autonomes et de l’intelligence artificielle. Toyota a établi en 2015 le « Toyota Research Institute » dédié à la recherche dans ces domaines et annonçait au mois d’août un investissement de 500 millions de dollars dans une joint-venture avec Uber pour la production de masse de véhicules autonomes. Softbank de son côté a apporté son soutien à une venture de General Motors, « Cruise », du même secteur, à hauteur de 2,25 milliards de dollars.

Le constructeur automobile japonais Honda rejoint désormais la course et a annoncé apporter 2,75 milliards de dollars en capitaux propres et financements de recherche sur douze ans à cette même venture. Le véhicule développé conjointement avec General Motors via « Cruise » ne disposerait d’aucun volant ou autre contrôle manuel classique.

Pour le moment, la compagnie teste des voitures sans chauffeur dans les Etats de Californie, Arizona et Michigan aux États-Unis.

Les constructeurs automobiles et autres industriels du secteur s’accordent désormais sur de nombreux points : le secteur automobile va vivre dans les années à venir un tournant décisif et les expérimentations actuelles ne donnent qu’un bref aperçu de la réalité future. De plus, on constate que des rivaux historiques créent des alliances dans un domaine pourtant très compétitif. Il s’agit là aussi d’une prise de conscience des constructeurs qui se rendent désormais compte que la technologie progressera plus vite et les résultats se concrétiseront plus tôt s’ils allient leurs ressources et leurs expertises.

Sources
The Japan Times, “Toyota and SoftBank to integrate mobility and AI in new venture
The Japan Times, “Honda teams with GM’s Cruise start-up to develop autonomous vehicles

Mots clés
Japan, autonomous vehicle, driverless cars, Toyota, Softbank, Honda

Plus d’actualités S&T au Japon sur Twitter via Ambascience Japon

Rédacteur
Emma-Louise SCAPPATICCI – emma-louise.scappaticci[at]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE