Une dose pour une meilleure fertilité ?

Israël

Actualité
Israël | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
21 septembre 2018

L’infertilité touche cinquante millions de couples dans le monde. De plus, le nombre de personnes atteintes est en augmentation. Et si une simple dose pouvait améliorer à la fois la fertilité féminine et masculine ?

La Prof. Esther Priel, directrice de l’école de médecine de l’Université Ben Gourion du Néguev et son équipe ont étudié les télomères (des zones situées à l’extrémité des chromosomes) et ont annoncé le développement d’un traitement contre l’infertilité. Comment est-ce possible ?

La taille des télomères diminue au fur et à mesure du vieillissement. Or les télomères ont un rôle crucial car ils déterminent la durée de vie des cellules en général et des gamètes en particulier. Par conséquent, des télomères plus courts induisent une diminution de la fertilité.

Le traitement proposé par le Prof. Priel et son équipe stimule l’expression d’une enzyme, la télomérase, qui est responsable du maintien des télomères. Ce traitement permet de rallonger les télomères pendant 24 heures avec une simple dose, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Illust: Image 1. Instillatio, 19.1 ko, 255x254
Image 1. Instillation d’une dose de traitement pour rallonger les télomères (crédits : Université Ben Gourion du Néguev)

Les études menées sur des souris ont permis de montrer qu’une simple dose permettait d’améliorer significativement la fertilité des souris mâles et femelles. En effet, une dose augmente le nombre d’ovocytes ainsi que leur vitesse de maturation. De plus, chez des souris ayant subi des chimiothérapies, le traitement permet de protéger les ovaires et testicules. Enfin, cette dose n’induit pas d’effets secondaires.

Désormais, le Prof. Priel et son équipe cherchent de nouvelles collaborations afin de transformer ces résultats prometteurs en futurs traitements !

Source : http://in.bgu.ac.il/en/pages/news/fertility_priel.aspx

Rédactrice : Odélia Teboul (odelia.teboul1[a]mail.huji.ac.il), doctorante à l’Université hébraïque de Jérusalem

PLAN DU SITE