Une attaque coordonnée sur mesure : résoudre le problème de la résistance bactérienne aux antibiotiques

Israël

Actualité
Israël | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
7 juin 2019

Une équipe de chercheurs menée par Prof. Roy Kishony de la Faculté de biologie du Technion présente une nouvelle technique permettant d’évaluer l’efficacité des cocktails d’antibiotiques.

Les antibiotiques sont l’une des découvertes les plus importantes de l’histoire de la médecine moderne. Le développement de médicaments à base d’antibiotiques naturels a commencé il y a un siècle, grâce aux recherches de Sir Alexander Fleming, Howard Fleury et Sir Ernest Chain, récipiendaires du prix Nobel de médecine en 1945. Sir Fleming a d’abord observé les propriétés antibiotiques de la pénicilline, produite par un champignon, le pénicillium. Plus tard, ce sont M. Chain et Sir Fleury qui ont transformé cette découverte en traitement efficace. Les trois scientifiques ont ainsi sauvé la vie de plus de 200 millions de personnes dans le monde.

Les antibiotiques sont une variété de molécules dérivées de micro-organismes qui contrôlent la croissance ou tuent d’autres bactéries. Les antibiotiques synthétiques, qui sont habituellement chimiquement liés aux antibiotiques naturels, ont depuis été fabriqués par les chimistes pour accomplir les mêmes tâches.

Malgré le sauvetage de tant de vies, le succès des antibiotiques en fait une arme à double tranchant. En effet, l’utilisation d’antibiotiques entraîne l’apparition de bactéries résistantes aux antibiotiques ; un processus que Prof. Kishony a déjà démontré à l’aide d’une plate-forme unique qu’il a construite avec ses collègues de l’Université de Harvard (voir partie « En savoir plus »).

Aujourd’hui, de nombreux chercheurs s’inquiètent d’une ère « post-antibiotique », dans laquelle les bactéries ne seront plus éliminées par les antibiotiques. L’une des contributions du Prof. Kishony dans ce contexte est une méthode permettant d’estimer le niveau actuel de résistance d’une bactérie donnée aux antibiotiques et de prédire la résistance qu’elle est susceptible de développer à l’avenir. Sur la base de ces informations, il est possible de prescrire les antibiotiques les plus efficaces au patient.
La présente étude a examiné l’efficacité de cocktails de divers antibiotiques. Les chercheurs ont mis au point un système automatisé innovant qui permet de mesurer avec précision l’effet de différentes combinaisons d’antibiotiques sur les bactéries. Ils ont constaté que, lorsque le nombre de médicaments dans une combinaison est augmenté, la dose totale de médicaments nécessaire pour inhiber la croissance augmente également. Néanmoins, dans ce cas, la dose individuelle de chacun des médicaments est réduite, permettant ainsi de limiter l’apparition de résistance à l’un des antibiotiques du cocktail.
Les chercheurs ont examiné différentes combinaisons de plusieurs antibiotiques sur plusieurs types de bactéries, confirmant ainsi l’efficacité de ce nouveau système qu’ils ont mis au point.

Sources :
https://kishony.net.technion.ac.il/
https://www.nature.com/articles/s41564-018-0252-1

En savoir plus : https://kishony.net.technion.ac.il/files/2018/03/snapshot.pdf

Rédacteur : Guillaume Duret, post-doctorant au Technion

PLAN DU SITE