Un partenariat entre un consortium d’acteurs de la région de Chicago et le Technion sur les problématiques liées à l’eau

Israël

Actualité
Israël | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
24 janvier 2018

Le maire de Chicago, Rahm Emanuel, a signé le 11 septembre 2017 un accord établissant une collaboration entre le Technion et la ville de Chicago, qui permettra de développer des solutions aux problèmes d’eau aux États-Unis, en Israël et par extension dans le monde entier.

Le changement climatique mais également notre mode de consommation vont être à l’origine de nombreuses difficultés concernant l’accessibilité à l’eau potable. Certains pays font déjà face à des pénuries d’eau ou un assèchement de leur territoire. La grave sècheresse actuelle en Californie (USA) montre que ce problème n’affecte pas que les pays les moins développés. De plus, les Etats-Unis restent le pays qui consomme le plus d’eau par rapport autres régions du monde. Innover dans la distribution et le recyclage de l’eau devient une nécessité qui ne fait que grandir avec les dérèglements climatiques auxquels mous sommes confrontés.

C’est dans ce contexte que le Maire de Chicago lors de sa visite en Israël du 9 au 13 septembre 2017 a signé un accord pour l’établissement d’un partenariat novateur entre la ville de Chicago et le Technion (Institut de technologie d’Israël). L’attrait pour cette collaboration s’explique par le fait que, d’un côté, Israël dispose d’une véritable expertise en ce qui concerne la conservation de l’eau, tandis que, d’un autre côté, Chicago accueille plus de 80 sièges sociaux d’industriels de l’eau (usées ou non) et est un leader mondial de l’innovation dans ce secteur avec la présence des plus grandes usines de filtration et de traitement au monde.

L’accord établit des partenariats académiques dans les domaines des sciences fondamentales et de la recherche appliquée sur l’eau entre le Technion et un consortium d’acteurs provenant de la région de Chicago (« Current’s Research Consortium »), composé de l’Université Northwestern, de l’université de Chicago, de l’université de l’Illinois, le District métropolitain de récupération des eaux du Grand Chicago et le département de la gestion de l’eau de Chicago.
‘Current’ est une organisation à but non lucratif basée à Chicago, qui a été lancée en 2016 en partenariat avec la ville de Chicago, le Metropolitan Water Reclamation District du Grand Chicago et World Business Chicago.

Le partenariat a pour objectif de créer une plateforme de recherche commune qui reliera recherche sur la gestion de l’eau (de la collecte au recyclage en passant par la distribution), développement technologique, commercialisation et déploiement dans l’industrie. Il permettra également l’émergence de solutions aux problématiques liées à la gestion de l’eau, qui pourraient être susceptibles d’avoir un impact positif sur le développement économique et la santé publique en Israël et aux États-Unis, tout en développant des technologies exportables à l’échelle mondiale.

Sources :
https://www.technion.ac.il/en/2017/09/25371/
http://www.currentwater.org/why-chicago

Rédacteur : Henri-Baptiste Marjault, doctorant à l’Université Hébraïque de Jérusalem

PLAN DU SITE