La société chimique d’Israël récompense de sa médaille d’or les Prof. Y. Apeloig et S. Shaik

Israël

Actualité
Israël | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
21 septembre 2018

La médaille d’or de la société chimique d’Israël (ICS) 2017 est décernée au Prof. Yitzhak Apeloig du Technion pour sa contribution à la chimie du silicium, à la fois théorique et expérimentale, et pour son rôle dans le développement de la chimie computationnelle comme un outil de recherche, ainsi qu’au Prof. Sason Shaik de l’Université hébraïque de Jérusalem pour ses travaux sur la théorie des liaisons covalentes, établissant de nouveaux concepts sur la liaison et la réactivité chimique, allant des petites molécules aux systèmes bioinorganiques et aux mécanismes des réactions enzymatiques.

Yitzhak Apeloig est l’un des pionniers dans le domaine de la chimie computationnelle et des méthodes de calcul utilisant la chimie quantique par la méthode dite ab initio. Celle-ci permet de prédire et préparer les propriétés physiques et chimiques des molécules et matériaux. Prof. Apeloig a également été le président du Technion de 2001 à 2009. Il est actuellement titulaire de la Chaire de chimie Joseph Israel Freund et il est co-directeur du Centre Lise Meitner Minerva de chimie quantique et computationnelle du Technion. Il a par ailleurs été doyen de la Faculté de chimie de 1995 à 1999, où il a été désigné professeur de l’année à trois reprises. Au cours de sa présidence du Technion, le Prof. Apeloig a recruté au Technion plus de 150 chercheurs et scientifiques du monde entier. Il a également établi plusieurs centres de recherche interdisciplinaires, tels que l’Institut de nanotechnologie Russell Berrie. Il a également établi le Centre interdisciplinaire Lorry I. Lokey pour les sciences de la vie et l’ingénierie. Ses recherches actuelles se concentrent principalement sur la chimie du silicium, en particulier sur les molécules comportant des atomes de silicium doublement ou triplement liés entre eux, et dont la réactivité est encore méconnue, ainsi que sur le développement de méthodes d’activation des liaisons chimiques entre le silicium et l’hydrogène, une réactivité de premier plan pour l’industrie chimique. Il a reçu la médaille d’or de l’ICS 2017 pour ses travaux.

Sason Shaik est bien connu pour ses travaux portant sur la théorie des liaisons covalentes, qui permet aux chimistes de mieux appréhender les tenants et les aboutissants de la liaison chimique. Son modèle fournit une méthode permettant de rationnaliser la réactivité chimique, qui s’applique de la réaction la plus simple (comme l’échange de protons entre deux molécules) jusqu’à la réactivité du cytochrome P450, une enzyme essentielle du corps humain. Ses recherches actuelles portent sur la création de concepts et de paradigmes basés sur la chimie quantique et pouvant guider l’expérimentation dans de nouvelles directions. Pour rentrer dans le détail, ce sont des concepts qui, d’une part, conduisent à la compréhension d’une variété de faits d’une manière unifiée et, d’autre part, permettent de faire des prédictions de faits nouveaux ou de tendances nouvelles qui peuvent être testés par des expérimentateurs. Comme il le dit lui-même : « La chimie reste principalement une science expérimentale. Je pense que ce sera toujours le cas. Mais la théorie en est devenue un partenaire et peut guider l’expérience. Il est possible de faire des prédictions et de révéler des choses dont les expériences ne sont pas capables, telles que des mécanismes des espèces non-isolables car très réactives, des molécules non imaginées auparavant, et ainsi de suite. Et la théorie crée également une vision nouvelle du monde de la chimie : elle fournit une perspective plus large de manière générale. » La médaille d’or de l’ICS 2017 lui a également été décernée.

Sources :
https://chemistry.technion.ac.il/members/yitzhak-apeloig-2/
http://yfaat.ch.huji.ac.il/sason/sason.php?page=intrests
http://yfaat.ch.huji.ac.il/sason/SHAIK_Interview_German_Chemical_Society.pdf
http://www.rsc.org/diversity/175-faces/all-faces/professor-sason-shaik/

Rédacteur : Guillaume Duret, post-doctorant au Technion

PLAN DU SITE