Détecter le cancer à l’aide un appareil de poche

Israël

Actualité
Israël | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
5 avril 2019

Le projet SniffPhone, créé et coordonné par Prof. Hossam Haick avec le soutien du programme Horizon 2020 ICT, est une collaboration entre neuf partenaires de six pays.

Le SniffPhone est un appareil portatif compact destiné au diagnostic précoce du cancer. Le dispositif de haute précision est peu coûteux, non invasif et facile à utiliser. Le projet SniffPhone intègre des micro- et nanotechnologies pour créer un système autonome pouvant être connecté à des appareils intelligents et permettant d’analyser les marqueurs de maladies provenant de l’haleine expirée. L’échantillon d’haleine est testé via un réseau miniaturisé de nanocapteurs très sensibles et traité par un laboratoire de microfluidique sur une puce électronique. Les signaux électriques sont transférés via le périphérique intelligent vers un serveur. La reconnaissance statistique des profils est appliquée aux données reçues et un rapport clinique comprenant les résultats du dépistage est envoyé à un professionnel de santé. Le SniffPhone présente un avantage sans précédent par rapport aux méthodes de dépistage traditionnelles et offre une alternative simple et économique aux professionnels de la santé.

La technologie de base, contenant des nanocapteurs innovants pour l’analyse du souffle, a été développée par une équipe du Technion. Les nanocapteurs servant à définir le protocole de respiration ont été développés par NanoVation-GS Ltd., une entreprise issue du Technion. La micropompe a été développée par Cellix en Irlande, le système de microfluidique par Microfluidic ChipShop en Allemagne et la plate-forme cloud par VTT en Finlande. Les études cliniques ont été menées à l’Université de Lettonie à Riga, et des essais et des expériences techniques supplémentaires ont été réalisés en Autriche à l’Université d’Innsbruck. Siemens a participé à la phase de test et de validation du projet SniffPhone. JLM Innovation, en Allemagne, fournit l’intégration du système, le logiciel de l’appareil, l’application SniffPhone et des algorithmes pour le système de mesure.

Le prix européen de l’innovation 2018 a été remis le 21 novembre à Lisbonne au Dr. Jan Mitrovics (le PDG de JLM Innovation GmbH) et au Prof. Haick lors du Forum européen des composants et systèmes électroniques (EFECS).

Prof. Haick est consultant auprès de plusieurs entreprises issues de ses laboratoires du Technion et dirige trois consortiums européens, avec de nombreux collaborateurs dans les domaines universitaires et de la santé. Titulaire de nombreux brevets, il a notamment été désigné l’un des 35 innovateurs mondiaux de moins de 35 ans (MIT, 2008). Il a reçu de nombreux honneurs, notamment celui de « Chevalier de l’ordre des palmes académiques » décerné par le gouvernement français, le prix Humboldt, le prix de la Fondation Bill et Melinda Gates et le prix d’innovation Hilda et Hershel Rich du Technion.
Par ailleurs, Prof. Haick est le responsable israélien du Laboratoire International Associé (LIA) NA-NOSE, créé en 2013 en partenariat avec l’INSERM, qui focalise ses recherches sur les patients présentant des risques de développer une Hypertension Artérielle Pulmonaire (HTAP).

Source : https://eit.europa.eu/activities/entrepreneurship/2018-awards

Rédacteur : Guillaume Duret, post-doctorant au Technion

PLAN DU SITE