Des lunettes ? Plus besoin !

Israël

Actualité
Israël | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
15 mai 2018

Et si, dans un futur proche, vous pouviez vous passer de lunettes et de lentilles de contact et ce, malgré votre myopie ? Irréaliste ? Peut-être pas !

Le Dr David Smadja, ophtalmologiste au centre médical Shaare Zedek (Jérusalem), et les Profs. Jean Paul Lellouche et Zeev Zeelevsky de l’université Bar Ilan ont des gouttes capables d’améliorer la vision proche et lointaine. Comment est-ce possible ?

Ces gouttes sont constituées de nanoparticules en solution. Or, les nanoparticules n’en sont pas à leur coup d’essai. En effet, des chercheurs du département d’ophtalmologie de l’University College London ont eux aussi mis au point des gouttes constituées de nanoparticules. Dans ce cas, les nanoparticules contiennent de l’Avastin, médicament contre la dégénérescence maculaire (zone de la rétine) liée à l’âge, et permettent de remplacer efficacement des injections dans les yeux du même médicament.

Illust: Image 1. Gouttes, 25.9 ko, 482x258
Image 1. Gouttes ophtalmologiques (crédits : Allaboutvision)

Les gouttes développées par le Dr Smadja et son équipe visent à corriger les erreurs de réfraction oculaire en utilisant des nanoparticules de synthèse. Or, les erreurs de réfraction oculaire sont à la base des problèmes de vision les plus courants, tels que la myopie ou l’hypermétropie. Par conséquent, ces gouttes pourraient transformer la vue de nombreuses personnes. Pour l’instant, elles ont été testées sur des yeux de cochon et ont permis une réduction de l’erreur de réfraction oculaire sans causer de dommages.

Les tests cliniques humains devraient débuter dans le courant de cette année. S’ils s’avèrent fructueux, une nouvelle ère s’annonce.

A bientôt, et peut-être sans lunettes !

Source : http://engineering.biu.ac.il/en/node/8987

Pour en savoir plus : http://www.escrs.org/lisbon2017/programme/poster-village-details.asp?id=28690

Rédactrice : Odélia Teboul (odelia.teboul1[a]mail.huji.ac.il), doctorante à l’Université hébraïque de Jérusalem

PLAN DU SITE