Ce soir pour le bal, je m’habille en algue

Israël

Actualité
Israël | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
21 septembre 2018

Oubliez coton, laine, soie, satin, lin, cachemire et autres fibres, les habits « tendance » du futur seront fabriqués en … algues. Alga-Life, une jeune start-up israélienne propose en effet de révolutionner le monde du textile avec des microalgues. H&M, le géant suédois du textile, a en tout cas été séduit !

En mars dernier, la start-up israélienne Alga-Life remportait un prix d’innovation, le Global Change Award (« Prix du changement global » en français), avec son idée originale : utiliser des microalgues pour faire des vêtements. Suivez avec nous le fil de l’innovation textile du moment !

Soucieux de son empreinte écologique, le géant suédois du textile H&M (Hennes & Mauritz) a lancé en 2015 une compétition annuelle récompensant des idées innovantes promouvant une industrie textile circulaire et durable. Quel est le but ? Principalement de permettre de trouver de nouvelles sources de fibres textiles plus durables et/ou de recycler efficacement les fibres textiles afin de les réutiliser. Accompagné par l’Université KTH (Royal Institute of Technology of Stockholm) et Accenture (multinationale du conseil en management, technologies et sous-traitance), la Fondation H&M organise cette compétition appelée « Global Change Award », qui récompense 5 candidats chaque année. Les heureux gagnants se partagent un prix d’un million d’euros ainsi qu’un accès au service d’un incubateur d’entreprises.
Cette année, parmi les 5 gagnants, se trouvait la start-up israélienne Alga-Life qui a remporté 150 000 € après avoir convaincu le jury de la pertinence de son idée.

Fondée par Renana Krebs, diplômée en design de la mode du collège Shenkar (nous vous en parlions dans une brève précédente « Shenkar fait son show », voir lien en fin d’article) et en design durable à l’ESMOD (Berlin), ainsi qu’experte dans le domaine du textile, et par le Dr. Oded Krebs, un biologiste, botaniste et agronome avec une expérience de plus de 40 ans dans la R&D en biologie, Alga-Life propose une solution originale au problème que rencontre l’industrie textile : utiliser des microalgues ! Non seulement les fondateurs proposent d’utiliser ces microalgues comme fibres pour la fabrication de textile durable, mais ils veulent également utiliser des pigments issus de ces mêmes microalgues pour les teinter ! L’idée pourrait paraître farfelue, néanmoins, rappelons-nous que nous utilisons actuellement du coton, dont la fonction dans la nature est de servir de « voile » pour disperser les graines de la plante du même nom avec l’aide du vent, et que pendant longtemps nous utilisions du rouge « cochenille », extrait d’une petite punaise rouge (la cochenille). Utiliser des microalgues n’est donc pas si surprenant, surtout lorsque l’on sait que ces championnes de la photosynthèse peuvent pousser avec très peu d’eau, d’engrais et à une vitesse bien supérieure à celle de n’importe quelle plante terrestre.

De plus, s’appuyant sur leur connaissance de ces êtres microscopiques et avec le soutien du Prof. Shoshana Malis Arad du département d’ingénierie des biotechnologies de l’Université Ben Gourion du Néguev, Alga-Life se targue de proposer toute une gamme de fibres et de pigments aux propriétés et couleurs différentes. Cerise sur le gâteau, si le résultat ressemble comme deux gouttes d’eau à un habit « lambda », les habits ainsi produits pourraient également être bons pour votre peau ! En effet, les fibres contiennent également des molécules issues de ces microalgues, tels que des antioxydants, des vitamines et certains minéraux !
L’habit ne fait pas le moine, mais la microalgue fait l’habit !

Sources :
• Présentation d’Alga-Life sur le site du Global Change Award : https://globalchangeaward.com/winners/algae-apparel/
• Site d’Alga-Life : https://www.alga-life.com/our-revolution-1

En savoir plus :
• Site du Global Change Award (H&M) : https://globalchangeaward.com
• Lien vers le profil du Prof. Shoshana Malis Arad sur le site de l’Université Ben Gourion du Néguev : http://in.bgu.ac.il/en/engn/biotech/Pages/staff/people.aspx
• Brève « Shenkar fait son show » : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/diplomatie-scientifique/veille-scientifique-et-technologique/israel/article/shenkar-fait-son-show-dans-les-coulisses-d-un-des-incubateurs-de-l-innovation
• Page Wikipédia sur l’acide carminique, ou rouge cochenille : https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_carminique
• Page Wikipédia sur le coton : https://fr.wikipedia.org/wiki/Coton

Rédacteur : Arthur Robin, doctorant à l’Université de Tel Aviv

PLAN DU SITE