Une union régionale pour la conquête du rail

Hong Kong

Actualité
Hong Kong | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Sciences de l’ingénieur : aéronautique, mécanique, électronique, génie civil
17 décembre 2018

L’Université Polytechnique de Hong Kong (PolyU) et l’Université de Shenzhen (SZU) ont mené les négociations pour l’établissement du « Guangdong-Hong Kong-Macau Greater Bay Area Rail Transit Joint Innovation Union » qui ont abouti à la signature, avec 10 autres universités et institutions, d’un MoU le 12 Octobre 2018. Cette Union vise à faire progresser la recherche dans le domaine de l’ingénierie ferroviaire et ainsi contribuer au développement du réseau ferré de la région du Delta de la Rivière des Perles (Greater Bay Area).

Cette nouvelle plateforme conjointe d’innovation va permettre de faciliter les échanges entre les différentes acteurs, industriels et universitaires, pour une collaboration élargie sur le rail. Les recherches se focaliseront sur les questions de maintenance et de sécurité des réseaux de la région, avec un intérêt tout particulier sur les capteurs intelligents et la surveillance des infrastructures, les mécanismes de sécurité, les programmes de résilience aux catastrophes, la gestion de crise, et les plans de redressement. Profitant des riches environnements académiques, cette alliance entend par ailleurs promouvoir la commercialisation de ses débouchés dans la région, mais aussi au-delà.

« Tirant parti du principe “Un pays, deux systèmes“ et des différents atouts de l’internationalisation, Hong Kong possède un avantage énorme pour devenir un centre en matière d’innovation et de nouvelles technologies sur le plan mondial. Les universités de Hong Kong ont un rôle pivot dans le développement des sciences et des technologies, par l’accueil de talents internationaux et les facilités entrepreneuriales. PolyU a activement participé à de nombreux projets de recherche nationaux, et cela depuis longtemps, que ce soit pour des missions spatiales, pour le développement de lignes à grande vitesse en Chine, ou encore des collaborations dans la Greater Bay Area comme la première plateforme de recherche en Biotechnologie et Médecine Transnationale, le centre conjoint en Immunothérapie, ou le Supercomputer Union. En capitalisant sur les forces des institutions participantes, nous avons hâte de voir ces collaborations se multiplier pour innover dans le domaine ferroviaire. »

Professeur Alexander Wai, vice-président (Recherche et Développement) de l’Université Polytechnique de Hong Kong.

Pour le président de l’Université de Shenzhen, le professeur Li Qing-quan, le lancement de cette Union stimulera fortement le développement du Delta de la Rivière des Perles. Constituée d’universités, de centres de recherche et d’entreprises, venant de la région et même au-delà, l’Union profite d’une solide base pour une coopération diversifiée. Pour le professeur Du Yan-liang, de l’Académie d’Ingénierie Chinoise, cette alliance est une réelle chance pour le développement d’un réseau de transport intelligent dans la Greater Bay Area.

À propos des 12 participants de cette Union :

  1. Université Polytechnique de Hong Kong
    L’Université Polytechnique de Hong Kong (PolyU) est un acteur majeur de la recherche et de l’innovation en matière de nouvelles technologies à Hong Kong. PolyU est particulièrement active dans le domaine du rail, avec à son actif des projets majeurs comme la recherche sur lignes à grande vitesse au travers de la branche hongkongaise du Centre de Recherche National pour l’Électrification et l’Automatisation du Rail (National Rail Transit Electrification and Automation Engineering Technology Research Center). De nombreux partenariats ont été menés par l’Université avec d’autres institutions académiques et acteurs industriels.
    https://www.polyu.edu.hk
  • Université de Shenzhen
    L’Université de Shenzhen (SZU), a été fondée en 1983, elle est la première école supérieure située dans cette ville dont l’éclosion fulgurante remonte à 1980, lorsqu’une partie de son territoire obtient le statut de zone économique spéciale. Le laboratoire « Smart City Transportation and Safety » de SZU se concentre sur la recherche dans les domaines de la détection intelligente, de la sécurité des transports, de la construction de voies ferrées et dans les big data.
    https://www.szu.edu.cn/xxgk/xxjj.htm
  • Université Sun Yat-sen
    L’Université Sun Yat-sen, basée à Canton, s’est développée comme institution majeure dans le paysage académique chinois et a acquis une renommée internationale au fil des ans. Elle s’est démarquée par sa présence dans de nombreux projets d’envergure nationale, comme le Centre de Recherche National ou comme State Key Laboratory, recevant ainsi des subventions directes du Gouvernement Chinois. http://www.sysu.edu.cn/2012/en/about/about01/index.htm
  • Université de Canton
    L’Université de Canton (Guangzhou University) développe un niveau d’expertise nationale, avec la mise en place de coopérations internationales en matière de nouvelles technologies et de recherche scientifique sous l’égide du Ministère des Sciences et Technologies chinois en faveur du développement national.
    http://english.gzhu.edu.cn/index/About_Guangzhou_University.htm
  • Université Beihang
    L’Université Beihang, également appelée Université d’aéronautique et d’astronautique de Pékin, est l’une des plus grandes universités chinoises, située dans la technopole de Zhongguancun à Pékin. L’Université Beihang est très active dans différents projets de recherche nationaux, dont un certain nombre en matière de défense nationale.
    http://ev.buaa.edu.cn/About/Beihang_at_a_Glance.htm
  • Université Jiaotong du Sud-ouest
    Fondée en 1896 sous le nom de Collège impérial des chemins de fer de Shanhaiguan, L’Université Jiaotong du Sud-ouest (Southwest Jiaotong University, SWJTU) est connue pour être le berceau de l’ingénierie ferroviaire chinoise.
    http://english.swjtu.edu.cn/About/Figures_and_Facts.htm
  • Université de Macao
    L’Université de Macao (UM) fait désormais partie des 200 universités en Ingénierie et Technologie ainsi qu’en Informatique selon le classement mondial Quacquarelli Symonds (QS). Plusieurs State Key Laboratories, recevant des subventions directes du Gouvernement Chinois, sont installés au sein de cette université.
    https://www.umac.mo/about-um/overview/introduction.html
  • Imperial College London
    Considéré comme l’une des meilleures universités mondiales, l’Imperial College London a acquis une réputation internationale en matière d’enseignement et de recherche. Son Centre de stratégie ferroviaire et de transport (Railway and Transport Strategy Center, RTSC) est une unité de recherche appliquée reconnue à travers la planète et souvent sollicitée dans tous les domaines du secteur.
    https://www.imperial.ac.uk/about/introducing-imperial/
  • Université de Birmingham
    Le Centre d’éducation et de recherche pour le ferroviaire de Birmingham (Birmingham Centre for Railway Research and Education, BCRRE) de l’Université de Birmingham mène des recherches de premier plan et propose des programmes éducatifs de pointe dans le domaine.
    https://www.birmingham.ac.uk/university/about/today.aspx
  • China Academy of Railway Sciences Corporation Limited
    La China Academy of Railway Sciences Corporation Limited (CARS), fondée en 1950 est l’institution de recherche chinoise en charge des réseaux ferrés du pays. Elle compte plus de 40 laboratoires de toutes spécialités et dirige diverses plateformes d’échange de niveau national.
    http://home.rails.com.cn/index.php?id=110
  • China Railway Engineering Consulting Group Corporation Limited
    La China Railway Engineering Consulting Group Corporation Limited propose divers services de conseil en matière d’ingénierie, de design, de maitrise d’ouvrage et de recherche scientifique.
    http://www.cec-cn.com.cn/
  • Shenzhen Guangshengang Investment Management Corporation Limited
    La mission principale du Shenzhen Guangshengang Investment Management Corporation Limited est son engagement dans la construction et l’exploitation de la ligne à grande vitesse Canton-Shenzhen-Hong Kong.

Rédacteur : Simon Muller, Chargé de mission scientifique

Source :
https://www.polyu.edu.hk/web/en/media/media_releases/index_id_6587.html

PLAN DU SITE