L’Académie des Sciences de Chine s’installe à Hong Kong

Hong Kong

Actualité
Hong Kong | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
30 novembre 2018

Le Gouvernement de Hong Kong et l’Académie des Sciences Chinoise (Chinese Academy of Sciences) ont signé un accord pour l’établissement d’une institution affiliée à l’Académie des Sciences sur le territoire hongkongais, affirmant ainsi une présence académique accrue de Pékin au sein de la Région Administrative Spéciale.

Le Chef de l’Exécutif de la RAS, Carrie Lam, et le président de l’Académie des Sciences Chinoise, le professeur Bai Chunli, ont signé le 8 Novembre un accord rapprochant les deux parties et confirmant la mise en place de cet établissement. Cette signature permettrait selon le Gouvernement de faciliter l’installation de l’Institut de Biomédecine et de Santé ainsi que de l’Institut d’Automatisation de Guangzhou (dépendants de l’Académie des Sciences) au sein du Hong Kong Science Park (voir plus bas), à travers ses clusters sur les technologies de la santé, l’intelligence artificielle et les technologies robotiques.

Ce nouveau centre va permettre de préparer la mise en place du Secrétariat de l’Alliance Académique du Delta de la Rivière des Perles (Secretariat of the Greater Bay Area Academician Alliance) à Hong Kong. Cette nouvelle institution aura pour mission de promouvoir les transferts et les échanges en matière de recherche et de faciliter les collaborations entre académies et universités de Chine Continentale et de Hong Kong.

Pour Carrie Lam, cette signature ouvre de nouvelles perspectives de partenariat et va permettre d’amorcer une nouvelle étape dans le développement de Hong Kong en tant que berceau d’innovation et de nouvelles technologies, tout en représentant un moteur pour la croissance de la région du Delta de la Rivière des Perles (Greater Bay Area).

« En accueillant la participation de ces deux instituts de recherche au sein des clusters du Hong Kong Science Park, le Gouvernement de la Région Administrative Spéciale de Hong Kong continue à encourager et promouvoir la venue d’institutions de classe mondiale. »
Carrie Lam

Carrie Lam a profité de cette cérémonie de signature pour annoncer la mise en place par le University Grant Committee d’un fond en faveur de laboratoires conjoints, pour un budget de 30 millions de dollars sur l’année académique 2018-2019. Un nouveau fond qui a d’ailleurs été approuvé par l’Académie des Sciences Chinoise.

Hong Kong Science Park :
Le Hong Kong Science Park (HKSTP) est un parc scientifique dont les infrastructures offrent un environnement propice aux entreprises travaillant dans les technologies de pointes, qu’il s’agisse de start-ups ou d’entreprises plus matures, ainsi que des laboratoires de recherche. Composé de plusieurs rassemblements d’entreprises, des clusters, il facilite les collaborations et le networking en promouvant les interactions entre les différents acteurs.

Le président de l’Académie des Sciences Chinoise, le professeur Bai Chunli, et Carrie Lam, Chef de l’Exécutif de la Région Administrative Spéciale de Hong Kong.

Rédacteur : Simon MULLER, chargé de mission scientifique

PLAN DU SITE