Mise en place d’une technique qui permet d’observer et manipuler l’ADN simultanément

Espagne

Actualité
Espagne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
9 mars 2018

Un nouveau dispositif permet d’étirer latéralement des molécules d’ADN grâce à l’application de forces de manière très contrôlée. Sa combinaison avec des techniques de microscopie en fluorescence très avancées permet de réaliser des expériences qui requièrent de visualiser l’ADN pendant sa manipulation. Cette alliance de technologies dernière génération est un outil puissant pour les études de biologie moléculaire et de biophysique.

Le travail réalisé par les chercheurs du Centre National de Biotechnologie du CSIC en collaboration avec l’Université de Bristol montre combien les techniques de pointe sont utilisées en biologie moléculaire et en physique. La première est appelée « pinces magnétiques », et permet d’étirer l’ADN de manière contrôlée. La seconde est un type de microscopie en fluorescence dénommée « TIRF » qui permet de voir les molécules à haute résolution. Cette étude a été publiée dans la revue Nanoscale.

Ce travail permet de mettre à disposition de la communauté scientifique de nouveaux outils uniques.

Cette étude a montré l’importance de la combinaison des pinces magnétiques et de la microscopie TIRF pour observer l’union de la protéine ParB à l’ADN des microbes. Cette protéine est impliquée dans les mécanismes de ségrégation et condensation du chromosome bactérien.

Source

“Cómo ver y manipular simultáneamente una única molécula de ADN, SINC, 27/02/2018

Lien d’intérêt

Madariaga-Marcos, J., Hormeño, S., Pastrana, C. L., Fisher, G. L. M., M., Dillingham, S., and Moreno-Herrero, F.. "Force determination in Lateral Magnetic Tweezers combined with TIRF microscopy". Nanoscale 2018, DOI : 10.1039/c7nr07344e

Rédacteurs

Cécile Malavaud – cecile.malavaud[a]diplomatie.gouv.fr

Auriane Mazeran – auriane.mazeran[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE