La résonnance magnétique détecte de manière précoce les altérations cérébrales causées par la maladie d’Alzheimer

Espagne

Espagne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
17 mai 2018

Une nouvelle étude menée sur des rats par des chercheurs de l’Institut de Recherches Biomédicales August Pi i Sunyer (de son sigle en espagnol IDIBAPS) révèle que la connectomique basée sur la résonnance magnétique est apte à détecter les déficiences de connectivité cérébrale avant même que les premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer n’apparaissent. Les résultats, publiés dans la revue Alzheimer’s Research & Therapy ont démontré que les animaux malades présentent un retard dans leur capacité d’apprentissage.

Les cobayes – ici des rats âgés de 5 mois, qui développent la maladie ont été utilisés avant qu’une quelconque neuro-dégénérescence ne se soit encore manifestée, pour élaborer une méthode qui permette son dépistage précoce.

La connectivité cérébrale a été analysée afin d’obtenir la cartographie de la connectivité du cerveau. Elle a ensuite été comparée aux capacités fonctionnelles des rats, qui ont été étudiées au travers d’un test comportemental. Dans des régions cérébrales déterminées telles que les zones liées aux processus de mémoire et de récompense, dont l’altération est reconnue chez les patients souffrant de la maladie d’Alzheimer, les chercheurs ont observé des différences au niveau structurel et fonctionnel. Il en résulte que l’organisation des réseaux structurels du cerveau globalement moins efficace mais que sa fonctionnalité ne se voit pour autant pas encore affectée. Ainsi l’étude met en évidence les déficiences neurocognitives et de connectivité qui existent chez les rats à un stade précoce de développement de la maladie d’Alzheimer, avant même que les symptômes caractéristiques de la pathologie ne soient identifiables.

Source

“La resonancia magnética detecta de forma precoz alteraciones cerebrales en Alzheimer”, SINC, 11/04/2018

Lien d’intérêt

“Early brain connectivity alterations and cognitive impairment in a rat model of Alzheimer’s disease”, Alzheimer’s Research & Therapy, 10(1) : 16, Feb., 7th 2018

Rédacteurs

Cécile Malavaud – cecile.malavaud[a]diplomatie.gouv.fr

Auriane Mazeran – auriane.mazeran[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE