L’Espagne participe au partage européen des données en astrophysique

Espagne

Espagne | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
5 décembre 2018

Les grands organismes européens d’Astrophysique se sont réunis autour du projet ESCAPE pour échanger facilement des données obtenues. Financée par l’UE à hauteur de 16 millions d’euros, cette initiative regroupe notamment des institutions espagnoles, tels que l’Institut d’Astrophysique d’Andalousie et l’Institut national de Technique Aérospatiale.

Le projet ESCAPE a pour ambition de créer une plateforme en ligne unique qui permettrait d’accéder et d’analyser toutes les données astrophysiques disponibles. Il s’agit d’une version améliorée de l’observatoire virtuel, car elle l’étend aux données de la physique solaire, de la physique des particules et des astro-particules.

D’une part, les chercheurs peuvent utiliser des informations obtenues par d’autres scientifiques membres du projet. D’autre part, ils peuvent déposer et partager leurs données privées. Le Nuage scientifique ouvert européen (European Open Science Cloud), créé par la commission européenne, est chargé d’organiser et de trier les ressources et données déjà existantes, pour faciliter leur accès.

Parmi les organismes membres, participent au niveau espagnol l’Institut d’Astrophysique d’Andalousie (IAA) et l’Institut National de Technique Aérospatiale (INTA). L’IAA contribuera notamment à créer une plateforme aidant les chercheurs à créer des méthodes scientifiques reproductibles et partageables facilement. De son côté, l’INTA coordonnera les activités de l’Observatoire virtuel espagnol (SVO).

Sources

“El proyecto europeo ESCAPE facilitará en abierto los datos de astrofísica”, SINC, 21/11/2018

Rédacteurs

Cécile Malavaud – cecile.malavaud[a]diplomatie.gouv.fr
Margot Buzaré – margot.buzare[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE