Identification d’un canal ionique utilisé par les virus pour infecter les cellules

Espagne

Espagne | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
4 juillet 2018

Des chercheurs de l’Université Pompeu Fabra (UPF) et de à l’Université de Barcelone (UB) ont identifié un canal ionique utilisé par les virus pour infecter les cellules. L’étude a été publiée dans Nature Communications.

Les virus "détournent" la machinerie de la cellule hôte pour atteindre leurs propres fins. Ils ont notamment besoin de « séquestrer » des molécules de la cellule impliquées dans la réplication de l’ARN. Une de leur cible est l’ARN hélicase DDX3X. Celle-ci est impliquée dans presque tous les aspects du métabolisme de l’ARN qui se produisent à la fois dans le noyau et le cytoplasme, et est également nécessaire pour la réplication du virus. Il a été démontré que DDX3X se déplace entre le cytoplasme et le noyau.

D’un autre côté, les canaux ioniques régulent l’entrée des ions à travers les membranes cellulaires. Le flux d’ions à travers les canaux modifie les signaux électriques dans les cellules et provoque des changements rapides dans la concentration des seconds messagers intracellulaires, tels que le calcium, qui contrôlent différentes fonctions cellulaires telles que la réplication. Le TRPV4 est un canal intéressant car il répond à une grande variété de stimuli chimiques et physiques.

Le travail réalisé caractérise l’importance fonctionnelle de l’interaction entre l’ARN hélicase DDX3X et le canal TRPV4 dans l’infection de virus à ARN.

En effet, ces dernières années, les virus émergents comme la dengue, le chikungunya ou Zika, ont été responsables d’épidémies inattendues. Ces virus à ARN sont capables de muter rapidement pour s’adapter aux changements dans l’environnement, ce qui rend difficile l’identification de cibles virales pour le traitement médicamenteux et le contrôle des épidémies. L’identification de nouvelles protéines cellulaires et voies de signalisation nécessaires à l’infection virale peuvent être des cibles viables pour le développement de thérapies.

Source

“Identifican un canal iónico usado por los virus para infectar a las células”, SINC, 15/06/2018

Lien d’intérêt

“The TRPV4 channel links calcium influx to DDX3X activity and viral infectivity”, Nature Communications, vol. 9, June, 13th 2018

Rédacteurs

Cécile Malavaud – cecile.malavaud[a]diplomatie.gouv.fr

Auriane Mazeran – auriane.mazeran[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE