En temps de crise économique, les politiques environnementales et sociales jouent un rôle important sur le bien être

Espagne

Actualité
Espagne | Sciences Humaines et sociales
5 février 2018

En temps de crise, l’économie n’est pas le seul enjeu important, il est également essentiel de mettre en place des politiques environnementales et sociales pour améliorer la vie des personnes, selon une étude menée par des chercheurs de l’Université de Grenade et celle d’Oslo (Norvège).

Cet article illustre l’importance d’une approche équilibrée du développement durable à travers l’analyse d’ateliers basés sur les besoins à Grenade, une ville espagnole durement touchée par la récente crise économique. Les ateliers ont été basés sur la théorie du développement à échelle humaine de Max-Neefs, qui met en évidence l’interdépendance des systèmes sociaux, économiques et environnementaux et souligne la centralité des processus participatifs et la satisfaction des besoins humains. Cette conception du développement humain s’aligne sur l’approche du développement durable diffusé par la Commission mondiale sur l’environnement et le développement en 1987, qui appelait à la satisfaction des besoins des générations actuelles et futures ainsi qu’à une articulation équilibrée des facteurs sociaux, économiques et environnementaux.

Dans la pratique, et encore plus en période de crise économique, les gouvernements considèrent la dimension économique comme prioritaire par rapport aux dimensions environnementales et sociétales en mettant principalement l’accent sur les politiques visant à favoriser la croissance économique. Cependant, les personnes connaissant le chômage et des conditions économiques précaires peuvent ne pas être en faveur de cette approche déséquilibrée et économique. À Grenade, les participants aux ateliers axés sur la satisfaction des besoins humains n’ont pas insisté sur l’importance de la prospérité économique et de la création d’emplois lors de la discussion des objectifs stratégiques et des interventions visant à améliorer le bien-être de la population. Les interventions économiques, telles que la couverture universelle des besoins fondamentaux, étaient considérées comme interdépendantes des transformations personnelles et institutionnelles visant à responsabiliser les travailleurs et à promouvoir la participation citoyenne, ainsi que des initiatives environnementales concernant la conservation des espaces naturels locaux et la diffusion du jardinage urbain.

Source

“Las políticas ambientales y sociales pesan tanto como la economía en el bienestar”, SINC, 17/01/2018

Liens d’intérêt

“Sustainable development in times of economic crisis : A needs-based illustration from Granada (Spain)”

Rédacteur

Cécile Malavaud - cecile.malavaud[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE