Une consommation faible à modérée d’alcool permet de détoxifier le cerveau

Danemark

Brève
Danemark | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
2 mars 2018

Selon une étude publiée dans la revue Scientific Reports, de petites quantités d’alcool peuvent aider à réduire les conditions inflammatoires dans le cerveau. La consommation de grandes quantités d’éthanol sur une longue période affecte négativement le système nerveux central. Mais, dans cette étude, les chercheurs du Centre de médecine translationnelle en neurosciences de l’Université de Copenhague ont montré que « de petites quantités d’alcool peuvent réellement être bénéfiques pour la santé du cerveau, car elles augmentent sa capacité à éliminer les déchets ». Bien que la consommation d’alcool représente un risque bien documenté pour la santé, de nombreuses études ont établi un lien entre une consommation limitée d’alcool d’une part et un risque réduit de maladies cardiovasculaires d’autre part. Pour information, au Danemark, le Conseil national de la santé recommande de ne pas boire plus de sept unités d’alcool par semaine pour les femmes et quatorze unités d’alcool pour les hommes.


”Små mængder alkohol er med til at rense hjernen” , University of Copenhagen, 2 février 2018


Auteurs : Pierre Leprince (plp[a]institutfrancais.dk), Nathalie Avallone (na[a]institutfrancais.dk)

PLAN DU SITE