Les bénéfices socio-économiques des ponts à vélo de Copenhague

Danemark

Brève
Danemark | Sciences Humaines et sociales
2 février 2018

Copenhague a pour ambition d’être la plus grande ville de vélo du monde et d’atteindre un impact carbone neutre en 2025. Dans ce contexte, les ponts à vélo de Copenhague jouent un rôle majeur dans la réalisation de ces objectifs. Ils améliorent la mobilité et facilitent les transports éco-responsables. Le Bicycle Snake, réalisé par le cabinet d’architecture Dissing+Weitling, permet ainsi de faire gagner du temps aux cyclistes et réduire l’empreinte carbone de la ville. Selon les comptes bi-annuels de la ville de Copenhague, le Bicycle Snake permet de gagner 380 heures de trafic par jour et 87 tonnes de CO2 par an.


« Copenhagen’s Bicycle Bridges Create High Socio-Economic Benefits », State of Green, 16 janvier 2018


Auteurs : Pierre Leprince (plp[a]institutfrancais.dk), Nathalie Avallone (na[a]institutfrancais.dk)

PLAN DU SITE