Les bénéfices socio-économiques des ponts à vélo de Copenhague

Danemark

Brève
Danemark | Sciences Humaines et sociales
2 février 2018

Copenhague a pour ambition d’être la plus grande ville de vélo du monde et d’atteindre un impact carbone neutre en 2025. Dans ce contexte, les ponts à vélo de Copenhague jouent un rôle majeur dans la réalisation de ces objectifs. Ils améliorent la mobilité et facilitent les transports éco-responsables. Le Bicycle Snake, réalisé par le cabinet d’architecture Dissing+Weitling, permet ainsi de faire gagner du temps aux cyclistes et réduire l’empreinte carbone de la ville. Selon les comptes bi-annuels de la ville de Copenhague, le Bicycle Snake permet de gagner 380 heures de trafic par jour et 87 tonnes de CO2 par an.


"Copenhagen’s Bicycle Bridges Create High Socio-Economic Benefits", State of Green, 16 janvier 2018


Auteurs : Pierre Leprince (plp[a]institutfrancais.dk), Nathalie Avallone (na[a]institutfrancais.dk)

PLAN DU SITE