La DTU renforce sa recherche sur les antibiotiques produits par les micro-organismes

Danemark

Brève
Danemark | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
23 mars 2018

La DTU (Université technique du Danemark) ouvre un nouveau centre de recherche fondamentale, le Centre d’excellence pour les métabolites secondaires microbiens, dont le but est de révéler comment les micro-organismes produisent de la pénicilline et d’autres substances antibiotiques. « Ce nouveau centre est un exemple de ce qui peut être réalisé lorsque la biologie et l’ingénierie se rencontrent » explique Anders Bjarklev, recteur de la DTU. Ce projet, qui s’appuie sur une subvention de 8 millions d’euros de la fondation danoise pour la recherche fondamentale (Danmarks Grundforskningsfond), regroupera des professeurs des départements de bio-ingénierie et de chimie de la DTU, ainsi que du centre pour la bio-sécurité de la fondation Novo Nordisk.


« DTU styrkerforskning i mikroorganismers antibiotiskest offer », Université technique du Danemark, 27 février 2018


Auteurs : Pierre Leprince (plp[a]institutfrancais.dk), Nathalie Avallone (na[a]institutfrancais.dk)

PLAN DU SITE