La DTU ouvre un nouveau service de conseil sur l’énergie

Danemark

Actualité
Danemark | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
1er juin 2017

L’université technique du Danemark (DTU) a toujours proposé des services de conseil dans de nombreux domaines techniques et scientifiques. Dans un contexte d’essor du développement durable, la DTU a décidé d’ouvrir "REPLI", un nouveau groupe de conseil spécialisé dans les énergies renouvelables.

L’université technique du Danemark (DTU) fait partie des institutions de recherche et de formation en ingénierie les plus réputées d’Europe. Depuis sa création, elle a souhaité proposer des services de conseil à des partenaires externes dans tous les domaines techniques et scientifiques, en se basant sur les recherches menées sur le campus. L’université travaille ainsi avec des ministères, des agences gouvernementales, des institutions internationales ou encore avec des industriels dans le cadre de partenariats public-privé. Actuellement, environ un cinquième des 5 800 employés que compte la DTU travaille dans le conseil dans les secteurs du climat, de l’énergie, de l’espace, des transports et des sciences naturelles. Le chiffre d’affaires annuel de cette activité est d’environ 135 million euros.

Le Danemark s’est fixé des objectifs ambitieux en matière d’énergies renouvelables. Le pays souhaite par exemple couvrir la moitié de sa consommation électrique par l’éolien en 2020 (cette couverture est actuellement de plus de 40%), ou encore s’affranchir des ressources fossiles d’ici à 2050. Par ailleurs, la commission danoise de l’énergie a récemment rappelé qu’il était primordial de rapidement tout mettre en œuvre pour respecter le 7ème des 17 objectifs de développement durable fixés par les Nations Unies [1], à savoir de permettre à tous d’avoir accès à une énergie renouvelable, moderne, fiable et économiquement abordable.

Dans ce contexte, la DTU a décidé d’étendre ses activités de conseil sur l’énergie durable en créant le groupe "REPLI" (Renewable Energy Policy, Planning, and Integration Advice Group). Celui-ci suivra une approche interdisciplinaire basée sur la recherche et les technologies. REPLI sera un nouveau point d’accès unique pour les potentiels partenaires souhaitant profiter de l’expertise de la DTU dans tout le secteur de l’énergie : cartographie des ressources, technologies de conversion en énergie, planification énergétique, systèmes d’intégration dans les réseaux, politiques publiques, outils de mise en œuvre, etc.
Des entreprises de conseil dans ces domaines existent déjà au Danemark. La DTU veut donc se placer comme un acteur supplémentaire, mais dont les prestations se différencieront par une approche basée sur la recherche.

L’université souhaite également par ce biais contribuer à l’export des connaissances et des technologies danoises dans un secteur d’excellence nationale. Le Danemark est en effet le leader mondial de l’approvisionnement en énergie renouvelable [2] et la DTU a été classée première université européenne concernant la recherche sur l’énergie [3].


[1] UN Sustainable Development Goals, www.un.org/sustainabledevelopment/sustainable-development-goals

[2] Classements "2016 Energy Trilemma Index" du conseil mondial de l’énergie (World Energy Council) http://wec-danmark.dk/NYHEDER/nyheder%202016/trilemma-index.html, et "RISE 2016" de la banque mondiale (World Bank) https://openknowledge.worldbank.org/handle/10986/26099

[3] Classement “Shanghai Ranking’s Global Ranking of Academic Subjects 2016 - Energy Science & Engineering”, http://www.shanghairanking.com/Shanghairanking-Subject-Rankings/Energy-Science-Engineering-2016.html


Sources  :


Auteurs  : Alexis David (ad[a]institutfrancais.dk), Nathalie Avallone (na[a]institutfrancais.dk)

PLAN DU SITE