Cinq talentueux chercheurs danois récompensés

Danemark

Actualité
Danemark | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
23 mars 2018

Le 28 février 2018, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Søren Pind, a attribué le prix EliteForsk 2018 à cinq chercheurs danois pour la qualité de leurs travaux de recherche. Les lauréats recevront 27 000 euros comme récompense personnelle et 135 000 euros pour financer leurs recherches. Les cinq lauréats sont :

Professeur N. Asger Mortensen, Center for Nano Optics & Danish Institute for Advanced Study, University of Southern Denmark

N. Asger Mortensen étudie la plasmonique quantique. Décrit comme étant l’interface entre l’électrodynamique classique et la physique quantique, la plasmonique quantique vise à décrire comment les charges électriques et magnétiques s’affectent les unes les autres. Son travail pourrait contribuer au développement de systèmes de communication hautement sécurisés et à un traitement plus rapide de l’information.

Professeur Anja Groth, Biotech Research and Innovation Centre (BRIC), University of Copenhagen

Anja Groth est biologiste moléculaire. Elle étudie comment les cellules humaines se souviennent de leur fonction lorsqu’elles se divisent. Ses recherches permettent de mieux comprendre le développement humain, le vieillissement et les maladies. Potentiellement, les travaux d’Anja Groth pourront être utilisés dans le développement d’un traitement médical du cancer.

Professeur Robert Andrew Fenton, Department of Biomedicine, Aarhus University

Robert Andrew Fenton fait des recherches sur les protéines membranaires dans les cellules. Ses travaux ont fourni de nouvelles connaissances sur l’importance des protéines pour la pression artérielle dans les maladies telles que le diabète et la perte osseuse. Ses recherches ont conduit au développement de médicaments actuellement testés.

Professeur Søren Fournais, Department of Mathematics, Aarhus University

Søren Fournais, titulaire d’une habilitation à diriger des recherche de l’université Paris-Sud, utilise les mathématiques pour analyser et comprendre les atomes. Ses travaux ont des répercussions pour la physique théorique et pour les technologies appliquées aux matériaux supraconducteurs (la supraconductivité est un état particulier de la matière dans lequel le matériau perd toute résistance électrique).

Stig Helveg, Haldor Topsøe A/S

Stig Helveg fait des recherches sur le phénomène de catalyse (élément qui provoque une réaction par sa seule présence) en vue de résoudre les défis énergétiques et environnementaux. Stig Helveg est expert de l’utilisation et du développement de la microscopie électronique, une méthode qui permet de prendre des photos d’atomes en mouvement et d’étudier les processus chimiques jusqu’au niveau atomique. Cette méthode a remporté le prix Nobel de chimie à l’automne 2017.


« EliteForsk-priser 2018 : Fem danskeforskere sprængerrammerne », Videnskab, 1 mars 2018

Crédit photo : Videnskab
De gauche à droite, N. Asger Mortensen, Anja Groth, Robert Andrew Fenton, Søren Fournais, Stig Helveg


Auteurs : Pierre Leprince (plp[a]institutfrancais.dk), Nathalie Avallone (na[a]institutfrancais.dk)

PLAN DU SITE