Le déploiement des applications de la 5G s’accélère en 2019

Chine

Actualité
Chine | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
20 mars 2019

Les applications tirant parti du déploiement à venir des technologies de la 5G se multiplient en Chine.

Le système de navigation satellite Beidou (BDS) est opérationnel depuis la finalisation du projet BDS-3 fin 2018, et les évaluations et tests menés à échelle globale ont démontré que sa précision de géo-positionnement est inférieure à 10 mètres.

Cette année, la Chine va progressivement avancer dans l’innovation de BDS et son intégration avec les technologies de l’information comme internet, le big data ou encore l’intelligence artificielle. Les données collectées à partir du réseau 5G permettraient par exemple d’améliorer la précision du positionnement (la présence de plus de stations de bases qu’en 4G permettant un meilleur positionnement par triangulation fourni par l’opérateur réseau).

Il y a quelques semaines, la première tentative de campus universitaire équipé d’un réseau 5G a également été lancée à la Huazhong University of Science and Technology (HUST située dans la province de Hubei). Le réseau, développé conjointement par la branche locale de China Mobile et Ericsson, est supposé permettre in fine des innovations telles que l’apprentissage à distance au moyen de réalité virtuelle augmentée ou bien encore la surveillance de nuit du campus par des drones à vision nocturne.

À ce jour, selon Fan Bingheng (Directeur Général de la branche de Hubei de l’entreprise), China Mobile a installé une centaine de stations de base 5G à Wuhan (la capitale de Hubei) et a lancé des tests de performance à grande échelle (vitesse de transfert de données, latence…).

On retiendra aussi de ces dernières semaines la présentation par la Chine, lors de la conférence mondiale des télécommunications mobiles à Barcelone, d’un bateau autonome équipé de technologies 5G. Ce dernier, développé par Yunzhou Smart en association avec China Mobile et Ericsson a fait l’objet d’une démonstration avec un public invité à lui donner des instructions et à observer le fonctionnement du navire sans équipage en temps-réel (démonstration d’équipements de réalité virtuelle, analyse de la qualité de l’eau…).

Avec les technologies 5G, et notamment la possibilité d’utiliser des technologies d’accès radio complémentaires pour en améliorer la couverture et le débit, l’intégration et l’analyse de données issues de stations de base terrestres et de communications satellites va probablement continuer de faire émerger de nouvelles applications innovantes dans différents secteurs d’activité.

Sources :

http://www.ecns.cn/news/sci-tech/2019-02-20/detail-ifzevinw9625928.shtml
http://www.stdaily.com/index/kejixinwen/2019-02/27/content_752336.shtml
http://eng.chinamil.com.cn/view/2019-03/05/content_9441541.htm
http://english.chinamil.com.cn/view/2019-01/03/content_9394881.htm

Rédaction : Srikanth Ramanoudjame, chargé de mission au service pour la science et la technologie du consulat général de France à Canton, srikanth.ramanoudjame[@]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE