Variations du niveau marin dans le Pacifique Tropical et changement climatique

Canada

Brève
Canada | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
5 février 2018

Quelle a été l’amplitude des variations du niveau marin dans le Pacifique Tropical au cours des millénaires qui ont précédé l’ère industrielle ? Quelles sont les causes de ces variations ? Sont-elles comparables à celles qui sont observées aujourd’hui ?

Une équipe pluridisciplinaire de scientifiques européens et canadiens tente d’apporter des éléments de réponse à ces questions dans une étude publiée le 18 janvier 2018 dans Nature Communications.

En observant les récifs coralliens fossiles sur une douzaine d’îles polynésiennes, les chercheurs sont parvenus à reconstituer les variations régionales du niveau de la mer au cours des six derniers millénaires. Ces travaux, basés sur plusieurs campagnes de relevés géologiques et topographiques entre 2012 et 2015, ont nécessité des centaines de mesures radiochimiques en laboratoire et le recours à des serveurs de calcul.

Les données collectées, d’une précision inédite, permettent d’affiner les modèles géophysiques et de mieux caractériser les variations naturelles du niveau marin dans cette zone du Pacifique. Les chercheurs ont ainsi mis en évidence que le niveau marin, qui a connu une hausse de plus de 120 mètres depuis la dernière glaciation, a cessé d’augmenter il y a environ 4 000 ans ; il s’est stabilisé à presque un mètre au dessus du niveau actuel avant de redescendre progressivement.

Cette étude constitue également un référentiel pour l’étude des conséquences à venir du changement climatique. « Les dernières projections du GIEC indiquent que d’ici la fin de ce siècle, le niveau marin en Polynésie française pourrait être supérieur au niveau observé il y a 4 000 ans », précise Albéric Botella, co-auteur de cette étude à l’université d’Ottawa. Une hausse de cette amplitude aggraverait nécessairement les effets des tempêtes et cyclones tropicaux qui touchent régulièrement les atolls polynésiens, particulièrement vulnérables au changement climatique.

En savoir plus :
Nature Communications volume 9, Article number : 285 (2018) : Ice volume and climate changes from a 6000 year sea-level record in French Polynesia - 18 janvier 2018
doi:10.1038/s41467-017-02695-7

Communiqué de presse CNRS 18 janvier 2018 : Suivre le niveau marin en Polynésie durant les six derniers millénaires

Communiqué Université de Genève

Rédacteur :
Armelle Chataigner-Guidez- Assistante de la Conseillère scientifique, Ambassade de France au Canada suite à un entretien avec Albéric Botella, Université d’Ottawa- Département des sciences de la Terre et de l’environnement- 30 janvier 2018

PLAN DU SITE