La Professeure Mona NEMER, nommée Conseillère scientifique en chef du Canada

Canada

Brève
Canada | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
27 octobre 2017

Le Canada nomme son premier conseiller Scientifique en chef de l’ère Trudeau, le poste avait été supprimé pendant le gouvernement conservateur de Stephen Harper et c’est une personnalité scientifique bien connue de la recherche qui a été désignée au terme d’un long processus de sélection.

La science enfin réhabilitée officiellement au niveau fédéral

La désignation d’un Conseiller scientifique en chef fin septembre est la suite logique d’une des mesures-phare du programme électoral de Justin Trudeau, à la suite de l’absence de soutien à la recherche fondamentale et au manque de transparence de la recherche imposés dans les années Harper. « Une communication transparente sur les activités scientifiques et une élaboration des politiques axée sur des éléments probants constituent des priorités clés du gouvernement fédéral. Le nouveau conseiller scientifique en chef jouera un rôle essentiel pour respecter cet engagement. » (Extrait du profil de poste- conseiller scientifique en chef).

La Pr Mona NEMER, en qualité de conseillère scientifique en chef, rendra compte au premier ministre Trudeau et à la Ministre des Sciences, Kirsty Duncan. Elle aura un rôle de conseil auprès du gouvernement pour faire en sorte de rendre accessibles les travaux scientifiques au public. Elle devra veiller à ce que les scientifiques soient en mesure de parler librement de leurs travaux et à ce que les analyses scientifiques soient prises en compte dans le processus décisionnel du gouvernement.

La Pr NEMER aura également pour mission de conseiller et coordonner les trois conseils subventionnaires de recherche : le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG), les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et sera sollicitée sur toutes les questions importantes en science et recherche pertinentes pour le Canada.

L’expérience de Mona NEMER, scientifique de renommée internationale, interlocutrice visionnaire, gestionnaire avisée, très engagée auprès des chercheurs comme auprès des étudiants, notamment dans ses fonctions précédentes de vice-rectrice à la recherche à l’université d’Ottawa (2006-2017) devrait lui permettre de remplir ce nouveau défi avec talent.

En savoir plus :

  • Emission « The Agenda with Steve Paikin » sur la chaîne TVO - 26 octobre 2017 :

Science 26 septembre 2017

Rédacteur :
Armelle Chataigner-Guidez, Assistante de la Conseillère pour la Science & la Technologie, Ambassade de France au Canada- armelle.chataigner-guidez[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE