L’écosystème d’innovation de Vancouver, lauréat d’un programme fédéral pour l’innovation avec le projet « Canada’s Digital Technology Supercluster »

Canada

Actualité
Canada | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
22 février 2018

Le 15 février 2018, le gouvernement fédéral a annoncé les cinq lauréats du programme « Initiative des supergrappes d’innovation » (ISI), dont budget s’élève à 950 millions de dollars, sur cinq ans. Le « Canada’s Digital Technology Supercluster », projet mené par la Colombie-Britannique, figure parmi les heureux élus : axé sur le développement des technologies numériques, il favorisera, d’après les porteurs du projet, l’innovation et l’économie au Canada.

Le projet de supercluster mené par la région de Colombie-Britannique fait partie des cinq lauréats qui seront financés par le programme précité du gouvernement fédéral. Parmi les entreprises qui ont rejoint le Canada’s digital Technology Supercluster (CDTS), on retrouve Telus et Microsoft.

Aux côtés du CDTS ont été retenus le « Ocean Supercluster » (Canada Atlantique, pour favoriser la compétitivité des entreprises qui travaillent autour de l’océan) ; le « SCALE.AI Supercluster » (au Québec, focalisé sur l’intelligence artificielle et la robotique) ; l’ « Advanced Manufacturing Supercluster » (en Ontario, axé sur les entreprises manufacturières) ; et le « Protein Industries Supercluster  » (dans les Prairies, travaille à la création de protéines végétale à des fins alimentaires). Les lauréats partageront à parts égales l’imposant budget offert.

L’intérêt du CDTS est sa spécificité thématique : les technologies numériques. Celles-ci pourraient bien transformer complètement les entreprises traditionnelles (ressources naturelles, transports, manufactures), ainsi que celles des secteurs les plus innovants (santé, télécommunication). C’est l’avis de Bill TAM, qui co-préside le CDTS : « il faut reconnaître que l’économie des technologies numériques est celle qui permet de transformer les entreprises aujourd’hui », « avec le programme supercluster et de bonnes conditions d’investissement, on pourra vraiment élever le niveau », a-t-il indiqué au « Business in Vancouver  » sur Roundhouse 98.3 FM.

En plus d’augmenter la productivité et la compétitivité des entreprises, le supercluster devrait créer plus de 50 000 emplois et permettre une croissance de l’économie canadienne de 50 millions de dollars dans les dix ans à venir. 260 entreprises ou universités ont déjà rejoint le cluster.

Le supercluster veut mettre les technologies numériques au service des plus grands enjeux contemporains, à savoir la productivité, la santé, et le développement durable. De nombreux projets ont déjà été engagés, parmi lesquels la Secure Health and Genomic Platform, une infrastructure de données pour mettre au point des traitements personnalisés contre le cancer ; le Earth Data Score, qui facilite la collecte de données permettant une gestion plus efficace des ressources naturelles ; ou encore la Digital Learning Factory, dont le but est de familiariser à l’environnement virtuel dans les industries manufacturières.

Ce nouveau coup de pouce au secteur technologique de Colombie-Britannique a pour conséquence de le rendre encore plus attractif. Cette province doit plus que jamais être considérée comme une destination prioritaire pour les acteurs français du numérique souhaitant développer des partenariats internationaux.

Sources :
France Diplomatie- Diplomatie scientifique- 19 juin 2017

France Diplomatie- Diplomatie scientifique- 8 décembre 2017

BIV- 15 février 2018

Canada’s Digital Technology Supercluster

Rédacteurs :
Lou Lemoine, Stagiaire au Service de Coopération Scientifique et Universitaire du Consulat Général de France à Vancouver
Fabien Agenes, Attaché de Coopération Scientifique et Universitaire du Consulat Général de France à Vancouver.

PLAN DU SITE