« Innovation Boulevard », cluster en eSanté à Vancouver, prend un nouveau tournant

Canada

Brève
Canada | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
30 janvier 2018

Innovation Boulevard, un cluster dédié à la recherche et au progrès du milieu médical, a nommé une nouvelle CEO qui a pris ses fonctions le 2 janvier 2018. C’est l’occasion de renouveler les projets et d’annoncer le plan 2018.

L’Innovation Boulevard est un cluster particulièrement innovant mis en place à Surrey, la deuxième plus grande ville de l’agglomération de Vancouver [1]. Il est en constante croissance et regroupe près de 180 organisations liées au milieu médical. Parmi les partenaires principaux, on peut noter la présence de Simon Fraser University au niveau académique, la ville de Surrey, et l’agence de santé Fraser Health [2]. Mais plus précisément, ce sont trois universités, un hôpital, un incubateur, six laboratoires de recherche appliquée, une maison de retraite et environ 45 entreprises technologiques, qui collaborent sur trois grandes problématiques technologiques :

  • le matériel médical,
  • l’autonomie des personnes âgées,
  • l’informatique appliquée au domaine de la santé.

Le cluster prend un nouveau tournant avec la récente nomination d’une nouvelle présidente pour le diriger : Louise Turner. Mme Turner a déjà occupé des fonctions de direction dans les secteurs public et privé, dont beaucoup étaient en lien avec le développement des compagnies des milieux médicaux. Elle a notamment été COO (chief operations officer) du Pacific Health Innovation eXchange et du Canada West Health Innovation Council [3]

Avec son arrivée, un nouveau projet stratégique a été élaboré pour l’Innovation Boulevard. Le plan 2018 prévoit de renforcer les programmes d’accélération pour les jeunes pousses (business accelerator) qui aident les entreprises de Colombie-Britannique à « avoir accès aux acheteurs locaux de services et produits de santé, à développer de nouvelles opportunités pour les étudiants leur permettant d’acquérir des compétences nécessaires pour le monde du travail au 21ème siècle, et à aider les start-ups en phase de croissance à trouver les talents dont elles ont besoin pour réussir ».

Sources :
[1] Innovation Boulevard
[2] France Diplomatie-Diplomatie scientifique 17 juin 2015
[3] Surrey Now-Leader

Rédacteurs :
Lou Lemoine, Stagiaire au Service de Coopération Scientifique et Universitaire du Consulat Général de France à Vancouver.
Fabien Agenes, Attaché de Coopération Scientifique et Universitaire du Consulat Général de France à Vancouver.

PLAN DU SITE