Un parasite mis à nu

Brésil

Actualité
Brésil | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
5 février 2019

Une équipe coordonnée par le bio-médecin brésilien Rogério Amino de l’Institut Pasteur en France et Silvia Boscardin de l’Institut des sciences biomédicales de l’Université de São Paulo (ICB-USP) a isolé une protéine qui pourrait entraîner la destruction de l’armature entourant les parasites unicellulaires responsables du paludisme, principale maladie tropicale transmise par les moustiques.
Appelée J6, cette protéine est un anticorps produit par des animaux vaccinés contre la molécule principale qui tapisse le protozoaire du genre Plasmodium, à l’origine de la maladie. Sans armure protéique, le protozoaire responsable du paludisme est vulnérable à la substance toxique qu’il produit lui-même sur la peau de l’hôte.
La découverte, publiée le 22 octobre dans la revue Nature Microbiology, suggère que les vaccins antipaludiques peuvent être améliorés pour stimuler le corps humain à produire ces anticorps en plus grande quantité et ainsi être plus efficaces.
Source : http://revistapesquisa.fapesp.br/2018/11/12/um-parasita-desnudo/

PLAN DU SITE