Un filtre coloré augmente la rapidité de lecture d’enfants dyslexiques

Brésil

Actualité
Brésil | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
2 octobre 2018

Une étude franco-brésilienne a permis de mettre en avant l’efficacité d’un filtre vert pour améliorer la capacité de lecture d’enfants dyslexiques.

En 1983, une première étude a été réalisée pour démontrer l’efficacité du filtre vert pour aider les enfants dyslexiques, autistes ou hyperactifs dans la lecture. Cependant, cette étude présentait de nombreux défauts méthodologiques. Une équipe de chercheurs franco-brésilienne a donc reconduit des expériences avec, cette fois, une méthodologie rigoureuse.
36 enfants, âgés de 9 à 10 ans, ont dû lire des extraits de livres jeunesse avec un filtre vert, jaune ou sans filtre. Un appareil, l’Eye Tracker, permet de mesurer leur vitesse de lecture durant l’exercice. Pour lire un morceau de mot, un enfant dyslexique a besoin de 600 millièmes de seconde sans filtre. Ce temps se réduit à 500 millièmes de secondes avec le filtre vert. Le filtre jaune n’a aucun effet. Un enfant sans dyslexie met, lui, en moyenne 400 millièmes de seconde avec ou sans filtre.
Deux hypothèses existent pour expliquer l’effet du filtre vert : la première serait liée aux changements de stimulation visuelle disponible pour le traitement du système nerveux central ; la deuxième serait que les filtres réduisent l’excitation du cortex cérébral. Pour vérifier ces hypothèses, une recherche approfondie sur l’activité cérébrale des enfants dyslexiques devra être réalisée.
Les institutions brésiliennes impliquées dans l’étude sont l’Université Cruzeiro do Sul et l’Université d’Etat Paulista (UNESP), les institutions françaises sont l’Hôpital Robert Debré et l’Université Paris Diderot-Paris 7.

Sources :
http://agencia.fapesp.br/filtro-colorido-aumenta-velocidade-de-leitura-de-criancas-com-dislexia/28681/
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0891422218301677

PLAN DU SITE