Nouvelles définitions du verre

Brésil

Actualité
Brésil | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique
30 octobre 2017

Le verre est-il un matériau solide ou liquide ? Cette question, âprement discutée depuis des décennies, vient de recevoir une réponse de la part d’Edgar Dutra Zanotto, professeur au département d’Ingénierie des Matériaux de l’Ecole d’Ingénieurs de l’Université Fédérale de São Carlos, Etat de São Paulo, et de son collègue étatsunien John Mauro.
« Le verre est un état non cristallin, hors équilibre thermodynamique, de la matière, qui paraît solide à une échelle de temps courte, mais qui évolue constamment en direction de l’état liquide."
Cette définition, tout à fait en accord avec celle que le public se fait du verre, admet une autre définition plus précise :
« Le verre est un état non cristallin de la matière condensée, hors équilibre thermodynamique, qui exhibe une transition vitreuse. Les structures des verres sont similaires à celles de leurs cousins les liquides en surfusion, et ils relaxent spontanément vers cet état. Leur destin final, pour des temps infiniment longs, est de cristalliser. »
Cette difficulté à cerner la nature du verre est dû au fait qu’il soit un matériau rigide pouvant être fracturé, comme un solide. Cependant, à l‘inverse d’un solide habituel, il montre aussi une tendance à s’écouler, quoique très lentement, comme un liquide.
Les auteurs espèrent que leurs nouvelles définitions vont inspirer les nouvelles générations de chercheurs, admettant par-là la nature profondément transitoire de ce matériau.
Sources : http://agencia.fapesp.br/pesquisador_brasileiro_propoe_nova_definicao_de_vidro/26039/
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0022309317302685#

Aurianne Megdoud aurianne.megdoud[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE