Le clonage peut aider le bétail brésilien à accroître sa productivité

Brésil

Actualité
Brésil | Agronomie et alimentation
14 mars 2019

Les scientifiques brésiliens commencent à comprendre certains mécanismes susceptibles d’accroître l’efficacité du clonage des bovins - une étape importante pour accroître la productivité du bétail. Les chercheurs ont découvert des facteurs qui déterminent si l’embryon cloné a le potentiel pour se développer et indiquent si la grossesse sera couronnée de succès. La clé des résultats escomptés pourrait être la découverte de microvésicules présentes dans les cellules somatiques du follicule, une structure qui donne naissance à l’ovocyte (cellule germinale femelle), qui à son tour donne naissance à l’œuf. Ces microvésicules peuvent également être détectées dans le sang de la vache enceinte d’un clone tôt dans la gestation. En analysant les microARN présents dans les microvésicules, il sera possible de déterminer si la gestation a le potentiel d’aller jusqu’au terme.
Actuellement, le taux de production d’embryons issu du clonage varie de 35% à 40%, ce qui est considéré comme satisfaisant et proche du taux de réussite des embryons générés in vitro. Cependant, seule une petite fraction d’embryons clonés entraîne la naissance de veaux.
Une augmentation de ce taux serait un débouché pour des animaux plus productifs. Depuis la naissance en 1996 de la brebis Dolly - le premier mammifère cloné à partir d’une cellule somatique adulte - le clonage a beaucoup évolué. Dans le cas des bovins, toutefois, l’efficacité de la technique ne permet pas son utilisation à grande échelle.

http://agencia.fapesp.br/clonagem-pode-ajudar-pecuaria-brasileira-a-aumentar-produtividade/29798/

PLAN DU SITE