L’ubiquitine dans la lutte contre le cancer du sein et la prévention du virus Zika

Brésil

Actualité
Brésil | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
30 octobre 2017

Grâce aux travaux du professeur Aaron Ciechanover, prix Nobel de chimie en 2014, une équipe de chercheurs menée par Sonia Maria de Freita, de l’Institut de Sciences Biologique (IB) de l’UnB, étudie l’utilisation de l’ubiquitine pour combattre le cancer du sein et dépister le virus Zika.

L’ubiquitine est une molécule responsable de différents processus liés à la réplication et division cellulaire. Elle permet de marquer les protéines indésirables présentes dans une cellule pour qu’ensuite la molécule protéasome puisse les éliminer.
C’est en étudiant ce système ubiquitine-protéasome que l’équipe de chercheurs a découvert une application possible pour combattre le cancer du sein. A l’aide de la protéine BTCI obtenue à partir de graine de haricot, les chercheurs sont parvenus à inhiber l’action de la protéasome présente dans les cellules cancéreuses et provoquer ainsi leur mort. L’interférence générée par le BTCI entraine l’accumulation de protéines indésirables dans les cellules, ce qui déclenche le mécanisme d’apoptose (mort cellulaire). Un traitement à base de BTCI pourrait donc être développé pour traiter le cancer du sein.
Deux autres applications de la découverte du Nobel de chimie sont actuellement étudiées. Elles concernent la mise au point d’un mécanisme permettant d’identifier précisément le virus Zika et le développement d’un vaccin.

Source :http://www.unbciencia.unb.br/biologicas/104-ciencias-biologicas/555-pesquisadores-estudam-ubiquitina-para-combater-o-cancer-e-prevenir-a-zika

Auteur : Enora Le Calvé Guérineau enora.le-calve-guerineau[a]diplomatie .gouv.fr

PLAN DU SITE