Découverte en Amazonie d’une enzyme clé pour la production d’éthanol de deuxième génération

Brésil

Actualité
Brésil | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
15 août 2018

Grâce à la découverte d’une nouvelle enzyme, la production d’éthanol de seconde génération ou d’éthanol cellulosique au Brésil, obtenu à partir de la paille de canne à sucre, pourrait augmenter de 50%.
Pour extraire l’éthanol de ces restes de canne à sucre, il est nécessaire d’utiliser un cocktail enzymatique capable de permettre le processus de saccharification, grâce auquel les sucres complexes (polysaccharides) sont dépolymérisés et décomposés en sucres simples.
La découverte d’une nouvelle enzyme en Amazonie (dans le lac Poraquê) pourrait considérablement accélérer et améliorer ce processus. Isolée, caractérisée et produite, l’enzyme s’est révélée compatible avec deux phases essentielles de la production d’éthanol de deuxième génération : la fermentation et la saccharification. La réalisation simultanée de ces deux étapes offre la perspective d’une grande réduction des coûts pour l’industrie de l’éthanol, puisque les réactions peuvent se produire dans un seul réacteur et qu’il y a économie de réactifs.
L’étude a mobilisé des chercheurs du Centre national de recherche en énergie et en matériaux (CNPEM), Petrobras, l’Université de São Paulo (USP) et l’Université fédérale de São Carlos (UFSCar), et a été soutenue par la FAPESP.

Source :http://agencia.fapesp.br/descoberta_na_amazonia_enzimachave_para_obtencao_do_etanol_de_segunda_geracao/27778/

Auteur : Samantha Isaia samantha.isaia[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE