Les jonquilles, future arme contre le cancer ?

Belgique

Actualité
Belgique | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
27 février 2018

Les jonquilles aideront-elles bientôt à guérir le cancer ? Une étude du Laboratoire de Biologie Moléculaire de l’ARN (Faculté des Sciences de l’Université Libre de Bruxelles et ULB-Cancer Research Center), publiée dans la revue scientifique Structure (Cell Press), franchit un premier pas dans cette direction.

Emmenés par Denis Lafontaine, les chercheurs ont extrait un composé anti-cancer naturel de la Jonquille (Amarylidaceae Narcissus). Ils ont établi que ce composé, un alcaloïde dénommé haemanthamine, se lie sur le ribosome - cette nanomachine responsable de la fabrication des protéines dans nos cellules. Dans cette nouvelle étude, les chercheurs ont montré que l’haemanthamine empêche la production de protéines par les ribosomes, ralentissant ainsi la croissance des cellules cancéreuses. L’haemanthamine inhibe également la fabrication des ribosomes dans le nucléole (l’usine à ribosomes) : ce stress nucléolaire entraîne l’activation d’une voie de surveillance anti-tumorale menant à la stabilisation de la protéine p53, ce qui conduit à l’élimination des cellules cancéreuses.

Cette étude fournit, pour la première fois, une explication moléculaire à l’activité anti-tumorale de la jonquille, utilisée depuis des siècles en médecine populaire. Dans un avenir proche, l’équipe de Denis Lafontaine, en collaboration avec Véronique Mathieu (Faculté de Pharmacie de l’Université Libre de Bruxelles) va tester l’effet sur la biogenèse et la fonction du ribosome de quatre alcaloïdes d’Amaryllidaceae, représentant la gamme de diversité chimique de ces molécules. Leur but sera d’identifier rapidement le squelette chimique le plus prometteur pour être développé, par la suite, en thérapie anti-cancer.

Source : communiqué de l’Université Libre de Bruxelles du 26 février 2018

Contact scientifique : Denis Lafontaine, denis.lafontaine[a]ulb.ac.be, +32.2/650.97.71

Relayé par Joachim Huet, Attaché de coopération scientifique et universitaire (joachim.huet[a]diplomatie.gouv.fr) et Victorine Hugot, Chargée de mission (victorine.hugot[a]diplomatie.gouv.fr).

PLAN DU SITE