Le secteur biopharmaceutique a investi 3,5 milliards d’euros dans la recherche en 2017, un record

Belgique

Actualité
Belgique | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
20 avril 2018

La Belgique est plus que jamais la "pharma valley", se félicite mardi pharma.be, l’association générale de l’industrie du médicament, à l’occasion de la publication de ses chiffres annuels. En 2017, le secteur biopharmaceutique a ainsi investi un montant record de 3,5 milliards d’euros dans la recherche et le développement de nouveaux traitements (+21,4% par rapport à 2016). Le pays continue en outre à exporter des médicaments et des vaccins partout dans le monde pour une valeur totale de 40,5 milliards d’euros.

La Belgique occupe une place importante dans le monde biopharmaceutique mondial. Elle abrite en effet près de 200 entreprises du secteur, au moins 15 quartiers généraux, 14 sites de recherches et développement, 31 sites de production et 14 bio incubateurs, liste pharma.be.

L’an dernier, les effectifs ont encore augmenté (de 1,3% par rapport à 2016) et atteignent actuellement près de 36.000 travailleurs employés directement, dont un peu plus de 5.000 chercheurs. Des chiffres en hausse continue depuis 2010, souligne Catherine Rutten, l’administratrice déléguée de l’association générale de l’industrie du médicament. Le chiffre de 3,5 milliards d’euros d’investissements dans la recherche de thérapies innovantes a quasiment doublé depuis 2010, lorsqu’il était de 1,804 milliard, relève encore Catherine Rutten. L’an dernier, des médicaments et vaccins biopharmaceutiques ont été exportés depuis le pays partout dans le monde, dont près de la moitié en dehors de l’Union européenne, pour un total de valeur qui dépasse les 40 milliards d’euros. La part relative du secteur dans le total des exportations belges a atteint 10,6%.

Source : dépêche Belga du 17 avril 2018

Relayé par Joachim Huet, Attaché de coopération scientifique et universitaire (joachim.huet[a]diplomatie.gouv.fr) et Victorine Hugot, Chargée de mission (victorine.hugot[a]diplomatie.gouv.fr).

PLAN DU SITE