Stratégie nationale pour le climat

Autriche

Actualité
Autriche | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
25 avril 2018

La version finale de la nouvelle stratégie autrichienne pour le climat est attendue pour le mois de juin. Les principales mesures de cette stratégie ont cependant été présentées.

Le programme insiste sur l’e-mobilité‚ l’équipement de 100.000 toits avec des panneaux photovoltaïques et l’adaptation thermique de bâtiments, avec pour objectif d’abandonner le chauffage au pétrole.

Selon la Ministre du développement durable et du tourisme, Elisabeth Köstinger (ÖVP), l’un des éléments clés de cette stratégie est la rénovation et l’isolation thermique des bâtiments. En effet, le chauffage et le chauffage de l’eau sont responsables de 16% des émissions de gaz à effet de serre du secteur. Dans le budget actuel, plus de 70 millions d’euros sont dédiés à cet objectif, a rappelé E. Köstinger. Cependant, ces dernières années, les subventions dans ce domaine ont eu moins d’effet que prévu. La cause, toujours selon la Ministre, est « la bureaucratie des financements en Autriche ». Les formes de soutien variant entre les différents échelons administratifs (commune, Land, Bund). « L’objectif est d’avoir un guichet unique en la matière » et de rendre plus attractif l’investissement dans la rénovation thermique des bâtiments plutôt que de bâtir du neuf sur des espaces verts. La croissance du taux de rénovation devrait passer de l’actuel 0.8% à 2% par an. Ces rénovations doivent entraîner des économies de CO2 de l’ordre du million de tonnes sans même changer de système de chauffage.

À partir de 2020, on ne pourra plus installer de système de chauffage au mazout lors de la construction de nouveaux bâtiments. À partir de 2025 commencera l’élimination progressive des 700.000 sites de production. En passant progressivement du chauffage au mazout à des systèmes basés sur les énergies renouvelables, il serait possible d’économiser jusqu’à 2 millions de tonnes de CO2 par rapport au niveau actuel d’ici 2030, espère E. Köstinger. Les États fédéraux (Länder) devraient être responsables de la mise en œuvre.

L’objectif affiché par la Ministre est de produire, d’ici 2030, une électricité dont 100% proviendrait des sources renouvelables et d’augmenter la part des énergies renouvelables dans la consommation totale d’énergie de 35% actuellement à 45% (voire 50%).

Le gaz naturel, énergie fossile à faible teneur en CO2, doit jouer un rôle d’accompagnement de cette transition énergétique jusque dans les années 2050.

L’Autriche vise une réduction de 10 millions de tonnes d’ici 2030. Cependant plusieurs organisations critiquent d’ores et déjà le gouvernement autrichien, notamment Greenpeace et WWF, soulignant le manque d’éléments concrets dans cette nouvelle stratégie.

En savoir plus : La stratégie conjointe du BMNT et BMVIT intitulée « #mission2030 » (en allemand) - https://mission2030.info/wp-content...
Source : "
Umweltministerin Köstinger und Verkehrsminister Hofer über Details der neuen Klimastrategie" article paru sur le site internet du quotidien Kurier, 3/04/2018 - https://kurier.at/politik/inland/ho...
Rédacteur : Simon Barranque, simon.barranque[at]institutfr.at

PLAN DU SITE