Budget : Augmentation de l’investissement fédéral en faveur de la recherche

Autriche

Actualité
Autriche | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
25 avril 2018

Le budget du domaine scientifique suit la voie de l’augmentation 2017 du budget universitaire. Il augmentera donc de 1.35 milliards d’euros entre 2019 et 2021 pour s’établir à environ 11 milliards d’euros. En outre, des moyens supplémentaires seront déployés, notamment pour la fondation nationale pour la recherche, la technologie et l’innovation (« National Stiftung für Forschung, Technologie und Entwicklung), ainsi que pour le fonds autrichien pour la science (« Fonds zur Förderung der wissenschaftlichen Forschung » abrégé FWF ou Wissenschaftsfonds).

Le sous-groupe budgétaire « science et recherche » (portefeuille relevant du Ministère de l’éducation) connaîtra ainsi la hausse la plus importante. Son budget passera de 4.38 milliards d’euros en 2017 à 4.46 milliards en 2018, pour s’établir à 4.76 milliards en 2019. Le cadre financier prévoit ensuite de poursuivre cette augmentation pour les années 2020 et 2021 avec, respectivement, 4.91 et 5.07 milliards d’euros alloués.

En revanche, le budget alloué à la recherche par le Ministère fédéral de l’économie se contracte pour passer de 115.9 millions sur l’exercice 2017 à 101 millions en 2018, puis 99.5 millions en 2019. Selon le rapport sur la stratégie budgétaire, cette contraction correspond à la « trajectoire de compression des coûts du gouvernement dans le domaine des subventions ».

Le budget de la recherche du Ministère fédéral des infrastructures croît quant à lui, passant de 409.8 millions d’euros sur l’exercice 2017 à 436.5 millions en 2018, puis 444.4 millions en 2019. Selon le rapport stratégique, cette croissance est la conséquence d’un effet ponctuel d’allocation de réserves. À plus long terme (d’ici 2022) se profile un recul des dotations pour la recherche.

En tenant compte uniquement des dépenses fédérales de recherche (toutes les dépenses, comme celles pour les universités, ne sont pas liées à la recherche), par rapport à 2017 (2.75 milliards d’euros), elles augmenteront de 2% en 2018 à 2.8 milliards d’euros, puis de 8.2% en 2019 pour atteindre 2.98 milliards, comme le montre le rapport budgétaire pour la R&D (« F&E Beilage »). Outre l’augmentation des fonds alloués à l’université, les mesures suivantes sont déjà adoptées ou au moins annoncées :

  • L’adoption en milieu d’année dernière de la loi en faveur de la « fondation nationale pour la recherche, la technologie et l’innovation » permet l’accroissement de son financement à hauteur de 100 millions d’euros supplémentaires par an de 2018 à 2020 ;
  • Le Wissenschaftsfonds (FWF) recevra un apport supplémentaire cumulé de 110 millions d’euros pour les années 2018 à 2021. Cela devrait porter le budget annuel de 184 millions d’euros actuellement à 224 millions d’euros en 2021 ;
  • Le budget de l’Académie autrichienne des sciences (ÖAW) augmentera, pour les années 2018 à 2020, de 30 millions d’euros, soit 8%, pour atteindre 363 millions d’euros. En outre, l’Académie recevra 30 millions d’euros pour le projet de construction du « ÖAW-Campus » dans les années 2019 et 2020.

L’objectif du gouvernement de financer des start-ups se répercute également dans le domaine de la R&D. Les moyens prévus par le gouvernement pour soutenir la création d’entreprises innovantes et au fort potentiel de croissance (« Seedfinancing ») ont été confirmés avec 4.2 millions d’euros par an en 2018 et 2019 en ce qui concerne le Ministère de l’économie et de 2.7 millions par an sur la même période de la part du Ministère des infrastructures. Quant à la création de spin-offs académiques (« Gründungs-Fellowships »), le Ministère de l’éducation contribuera à hauteur de 5 millions d’euros par an en 2018 et 2019.

La prime de recherche (« Forschungsprämie ») a été à nouveau réhaussée en 2018 pour passer de 12 à 14%. Avec cette nouvelle hausse, elle doit délivrer son plein potentiel et permettre aux entreprises de réduire annuellement leurs impôts jusqu’à 60 millions d’euros par point de pourcentage. En 2017, ces primes ont représenté un total de 586 millions d’euros.

En savoir plus : Le document « F&E Beilage » (en allemand) du Ministère fédéral des finances - https://service.bmf.gv.at/BUDGET/Bu...
Source : "Budget - Forschungsausgaben des Bundes steigen", article paru sur le site de l’agence de presse autrichienne, 22/03/2018 - https://science.apa.at/site/natur_u...
Rédacteur : Simon Barranque, simon.barranque[at]institutfr.at

PLAN DU SITE