Visite du Président de la République en Australie

Australie

Actualité
Australie | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
5 juin 2018

La visite officielle du Président de la République, M. Macron, en Australie du 1er au 4 mai 2018 a permis de mettre en avant l’importance des collaborations en science et technologie pour le futur de la relation bilatérale. La participation de la Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Mme Frédérique VIDAL, ainsi que de la Ministre des solidarités et de la santé publique, Mme Agnès BUZYN, a en effet permis l’organisation de rencontres de haut niveau, complémentaires à l’agenda officiel du Président et qui ont souligné le potentiel de structuration de la coopération bilatérale de recherche et d’innovation dans de nombreux domaines. Ces rencontres ont constitué des jalons importants pour la préparation de la future séquence de dialogue bilatéral de gouvernement à gouvernement (Joint Science and Technology Meeting) qui a vocation à se tenir en Australie fin 2018.

Une séquence politique à Admiralty House, le 2 mai 2018 à l’occasion de la visite présidentielle, a permis la signature de nombreux accords bilatéraux, dont 8 concernant l’enseignement supérieur et la recherche. Ces accords attestent la volonté d’une structuration de la coopération scientifique intégrant pleinement formation et recherche partenariale avec l’Industrie. Ils couvrent les champs des nouvelles technologies du spatial, de l’énergie, de l’informatique quantique, de l’écologie et de l’environnement, des mathématiques et de l’ingénierie maritime. Ils engagent le CNES, le CNRS, le CEA, l’IRD, l’INSERM, l’Université de Montpellier, l’Université Paris-Sud, l’Ecole centrale de Nantes et l’ENSTA Bretagne aux côtés de l’Université du New South Wales, l’Université Nationale Australienne, RMIT, l’Université de Sydney, l’Université de Macquarie, l’Université de Deakin, l’Université de Tasmanie, l’Université d’Adélaïde, et l’Université de Flinders.

Madame la Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a effectué plusieurs visites qui lui ont permis de rencontrer les acteurs clé de l’écosystème australien d’enseignement, de recherche et d’innovation. Elle s’est entretenue avec son homologue australien, Mme Michaela CASH, Ministre fédéral de l’emploi et de l’innovation, en charge de l’industrie et de la science, sur la protection des récifs coralliens, la coopération spatiale, le développement de liens recherche-industrie et la transition énergétique, mais aussi sur les prochaines étapes du dialogue bilatéral à venir. Elle a rencontré les représentants du CSIRO (agence fédérale de recherche pour la Recherche Scientifique et Industrielle), de l’ANSTO (Organisation Australienne pour la Science et la Technologie Nucléaire), de l’AIMS (Institut de Science Marine Australien), et de Geoscience Australia. Des priorités stratégiques se sont dégagées de ces entretiens, dans le domaine de la coopération environnementale, notamment pour la protection des récifs coralliens, mais aussi dans le domaine de l’espace et de l’observation de la terre. Mme Vidal a également visité l’Université de New South Wales, qui a présenté ses recherches en communication quantique, énergie, observation de la terre et climat.

Madame la Ministre des solidarités et de la santé publique a également a tenu une série d’entretiens en marge de l’agenda présidentiel. Elle s’est intéressé à la politique de santé mentale australienne, lors d’une rencontre avec Mme Tanya DAVIES, Ministre de la Santé de l’Etat du New South Wales, et lors de la visite du Community center Headspace, espace d’accueil et de consultation en santé mentale pour les jeunes. Elle s’est rendue au Charles Perkins Center de l’Université de Sydney, qui mène des recherches en nutrition, obésité, et diabète. Elle a rencontré le Dr Bronwyn King, jeune cancérologue de Melbourne et ambassadrice de la lutte contre le tabac. Enfin, elle s’est entretenue avec l’équipe du NSW des Royal Flying Doctors Services (RFDS) sur les problématiques d’accès au soin des zones isolées.
Un accord de coopération en santé devrait être signé le 8 juin, pour le renforcement de la coopération dans les domaines de l’innovation en santé (génomique, santé digitale, intelligence artificielle, big data et ingénierie biomédicale), mais aussi de la santé mentale, de l’accès aux soins et de la santé publique avec notamment les programmes de prévention à destination des jeunes (lutte anti-tabac, prévention des drogues, nutrition, immunisation HPV).

L’association AFRAN était également présente à un dîner officiel avec la délégation ESRI, lors duquel la présidente et 35 représentants de l’association ont eu l’occasion d’échanger sur leur expérience de coopération scientifique entre la France et l’Australie, mais aussi de faire connaître l’association, son potentiel pour la structuration de la coopération bilatérale et ses objectifs de développement, en France notamment.

Au terme de la visite officielle, un communiqué conjoint a été adopté par les deux pays. Il intègre des développements stratégiques d’intérêt pour le futur de la coopération bilatérale de recherche et d’innovation, avec notamment l’identification de thématiques prioritaires d’intérêt telles que la coopération spatiale, la santé, l’environnement et le climat (qui comprend protection des récifs coralliens et de la biodiversité, recherche antarctique, recherche climatique, transition énergétique), l’intelligence artificielle, l’informatique quantique, la cyber sécurité, mais aussi les enjeux de formation et de recherche associés au contrat des sous-marins, ou la coopération franco-australien dans la région Indo- Pacifique.

Cette visite Présidentielle a véritablement permis de faire valoir le potentiel d’une coopération renforcée sur le continuum formation-recherche-innovation, et de poser l’ambition de la discussion du Joint Science and Technology Meeting de décembre 2018.

PLAN DU SITE