Une installation australienne pour catalyser la découverte de nouveaux médicaments

Australie

Actualité
Australie | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
27 mars 2019

L’Australie dope ses moyens de découverte de nouvelles molécules thérapeutiques grâce à la mise en service d’une installation automatisée de contrôle et de stockage des échantillons de composés chimiques.

A la pointe de la technologie, le ‘Hamilton Verso M3’ est intégré à Compounds Australia, une plateforme pour la gestion des composés chimiques, installé à la « Griffith Institute for Drug Discovery » dans le Queensland. Intégrant un système robotisé pour la manipulation de liquides, cette installation permet le stockage de 10 000 plateaux d’échantillons et de 430 000 tubes à essai dans un environnement étroitement contrôlés. Selon la directrice du centre, Moana Simpson, ce système va pouvoir bénéficier à l’ensemble de la communauté australienne active dans la recherche de nouvelles molécules thérapeutiques. Ce projet réunit un ensemble d’acteurs travaillant dans la découverte, le contrôle, et le stockage de nouvelles molécules thérapeutiques, tels que Cancer Therapeutics Cooperative Research Centre (CTx CRC), Children’s Cancer Institute, UniQuest, Walter and Eliza Hall Institute of Medical Research, et Compounds Australia de l’Université de Griffith.

Le système de stockage est complété par la banque de données « Australian Drug Discovery Library » qui fait partie de la plateforme « Hit ID », projet soutenu par MTPConnect. Cette librairie de composés chimiques devrait fournir jusqu’à 300 000 différents composés aux chercheurs, afin de leur permettre de mener leurs analyses et de développer leurs recherches en nouveaux médicaments pour les patients.

En savoir plus

PLAN DU SITE