Prothèses osseuses produites par imprimantes 3D

Australie

Actualité
Australie | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Médecine individualisée
25 octobre 2018

Une jeune femme de 20 ans, diagnostiquée d’un cancer rare des os, a bénéficié de l’implant d’un sternum et d’une partie de la cage thoracique imprimés en 3D par le CSIRO, agence de recherche gouvernementale australienne, en partenariat avec la compagnie médicale Anatomics. Ce sternum a été fait sur-mesure par impression 3D afin de s’adapter parfaitement à la physionomie de la patiente, et sa composition en titane et polyéthylène poreux permet une structure proche de celle des os, favorisant l’intégration des tissus.

Le CSIRO et Anatomics avaient déjà collaboré avec succès pour produire une prothèse de sternum et de cage thoracique pour un homme âgé de 50 ans en 2015, et un sternum en titane et polymère pour un homme âgé de 61 ans en 2016. Un talon en titane imprimé en 3D avait permis d’éviter à un patient l’amputation de sa jambe en 2014.

La compagnie Anatomics a également collaboré avec RMIT University à Melbourne pour la fabrication sur-mesure d’un implant vertébral pour une patiente souffrant de malformations dorsales. La forme très spécifique de la colonne vertébrale de cette patiente nécessitait une prothèse sur-mesure, qui a été fabriquée en titane à l’aide d’une imprimante 3D.

Le développement de ces techniques de fabrication 3D ouvre des possibilités incroyables pour la médecine sur-mesure, permettant de remplacer avec précision des os, du cartilage ou d’autres organes. Leur avantage est de permettre la fabrication de n’importe quelle forme avec une architecture interne complexe pour un prix raisonnable. La technologie d’impression 3D va transformer la médecine, et l’Australie fait désormais partie de cette révolution.

Deux liens pour en savoir plus :
Sternum 3D
Spine implant

PLAN DU SITE