Plan décennal pour la promotion des femmes en filières STEM

Australie

Actualité
Australie | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
21 mai 2019

L’Académie Australienne de Science en collaboration avec l’Académie Australienne de Technologie et d’Ingénierie, vient d’éditer un plan stratégique sur 10 ans pour la promotion des femmes en filières STEM.

La demande de compétences en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (STEM) en Australie est élevée et ne pourra être satisfaite au cours de la prochaine décennie à moins que des mesures cohérentes et collectives soient prises pour maximiser l’attraction, la participation et le maintien en poste des hommes et des femmes sur le marché du travail. Les femmes, en particulier, sont confrontées à des obstacles à tous les niveaux de leur carrière, tant lors de leurs années d’études que dans leur vie professionnelle, notamment pour l’accès aux postes à responsabilité.

Ce rapport met en avant les différences hommes/femmes sur les matières choisies pour leurs études, et l’on constate que les femmes en STEM sont en large minorité (entre 10 à 40%) dans tous les domaines sauf biologie et santé (où elles représentent 60 à 70% des effectifs). Les chiffres montrent également une différence d’avancement des carrières, puisque si les femmes constituent 47.5% de la population active australienne, elles ont seulement 16% des emplois qualifiés en STEM et 8% des emplois à hautes responsabilités. Enfin, le rapport révèle une différence de salaire de 23.7% en moyenne au détriment des femmes par rapport aux hommes.
Plusieurs études montrent que les milieux professionnels ayant une bonne équité hommes/femmes à tous les niveaux hiérarchiques fonctionnent plus efficacement. Attirer les femmes et les filles vers les STEM, en leur offrant un environnement propice à leur épanouissement et à leur avancement professionnel, est une responsabilité partagée du gouvernement, du milieu universitaire, du système d’éducation, de l’industrie et de la collectivité.
Ce plan stratégique offre une vision et des recommandations aux acteurs du secteur des STEM, pour les aider à identifier et à faire accepter les mesures précises qui favoriseront des carrières STEM stables et attrayantes pour tous, et en particulier pour les femmes.

Six points stratégiques ont été soulignés dans ce rapport :

1. Direction et cohérence

Les actions nécessaires pour progresser vers une meilleure équité hommes/femmes en STEM doivent être encouragées à tous les niveaux, mais elles doivent indispensablement être conduites et défendues par les directions des milieux professionnels. Ces actions doivent également être menées de façon cohérente et coordonnée au travers de l’écosystème des STEM. Enfin, des programmes d’accréditation permettant de rendre compte des progrès accomplis devraient être adoptés par les établissements d’éducation supérieure et les milieux professionnels. Le gouvernement fédéral, employeur important de personnel qualifié et preneur de décision politique, devrait montrer l’exemple.

2. Evaluation

L’évaluation des programmes pour l’équité hommes/femmes est essentielle afin de connaître leur efficacité. Le rapport recommande l’établissement d’un cadre d’évaluation national permettant de guider les acteurs vers les initiatives les mieux adaptées à leur situation.

3. Culture du lieu de travail

Les milieux professionnels des STEM doivent devenir plus inclusifs et respectueux à l’égard des femmes. Des évolutions concernant les possibilités d’entamer ou de poursuivre une carrière en STEM après une interruption, mais aussi concernant les discriminations, le harcèlement, ou les conceptions traditionnelles du rôle des femmes dans le milieu professionnel ou familial sont nécessaires, de même qu’une équité concernant le soutien à l’avancement professionnel de chacun. Le rapport recommande de responsabiliser les milieux professionnels afin d’établir une culture de non-discrimination et de non-harcèlement, mais aussi de développer un système flexible pour attirer et maintenir les femmes dans les carrières STEM.

4. Visibilité

La présence des femmes en STEM doit être visible afin d’inspirer les prochaines générations et de changer les cultures et l’image très masculine que les gens ont des STEM. Le rapport recommande d’instaurer des régulations pour équilibrer la participation hommes-femmes lors de conférences, d’événements ou dans les panels. Il recommande également d’établir des mécanismes auprès des médias afin de mettre en valeur la diversité des filières STEM.

5. Education

La présence des femmes en STEM doit être visible afin d’inspirer les prochaines générations et de changer les cultures et l’image très masculine que les gens ont des STEM. Le rapport recommande d’instaurer des régulations pour équilibrer la participation hommes-femmes lors de conférences, d’événements ou dans les panels. Il recommande également d’établir des mécanismes auprès des médias afin de mettre en valeur la diversité des filières STEM.

6. Action des industries

Les écosystèmes STEM de l’éducation supérieure et des grandes entreprises ont déjà reconnu l’importance de l’équité hommes/femmes, et développent des programmes soutenus par des agences telles que WGEA (Workplace Gender Equity Agency) pour les grandes entreprises, ou SAGE (Science in Australia Gender Equity) pour l’éducation supérieure. Les petites et moyennes entreprises qui emploient 70% de la main d’œuvre australienne et qui sont de plus en plus axées technologie et design devraient être guidées et encouragées par un cadre national adapté afin de leur permettre d’atteindre des objectifs de diversité et d’inclusion.

L’accomplissement d’un changement transformateur, systématique et durable dans le secteur des STEM est déjà en marche en Australie où les initiatives se multiplient pour la diversité et l’équité.

Lire le plan

PLAN DU SITE