Mise à flot du brise-glace antarctique australien RSV Nuyina

Australie

Brève
Australie | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
25 octobre 2018

Le nouveau brise-glace australien pour les expéditions antarctiques, le RSV Nuyina, a été mis à l’eau le 29 septembre dans les chantiers navals Damen en Roumanie. Quelques blocs d’acier qui viendront former la superstructure ont été construits et sont prêts à être fixés sur le bâtiment. Les moteurs, les génératrices, les lignes d’arbres, les hélices et les gouvernails sont déjà en place. Le navire comptera 10 ponts, pour une hauteur de 50,2 mètres de la quille au sommet du radar météorologique, installé en tête de mât principal.

Ce navire sera doté d’une plateforme moderne pour les recherches scientifiques marines au large ou sur la banquise, avec un puit de plongée pour envoyer et récupérer des véhicules télécommandés ou des échantillons. Le RSV Nuyina comprend également des équipements scientifiques de pointe comme des instruments acoustiques pour cartographier et visualiser le fond marin.

Taillé pour les conditions extrêmes, ce navire permet les opérations par hélicoptères sur une mer de force 3 (peu agitée, avec des vagues de 0,5 à 1,25 mètres) et le déploiement d’embarcations sur une mer de force 4 (agitée, avec des vagues de 1,25 à 2,5 mètres).

Le RSV Nuyina doit arriver à Hobart en 2020 et faire son voyage inaugural en antarctique en 2021. Le navire sera le principal lien entre les trois stations de recherche antarctique de l’Australie et sa station subantarctique sur l’île Macquarie.

PLAN DU SITE