Les énergies renouvelables en Australie : rapport du REN21

Australie

Actualité
Australie | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
5 août 2019

Dans un rapport dédié au marché des énergies renouvelables, le think-tank REN21 affilié à l’ONU dévoile le classement des pays au plus fort investissement dans le renouvelable, et alarme sur une baisse mondiale de 11% des investissements mondiaux. La Chine occupe la tête du classement avec $US 91.2 milliards d’investissements, devant les Etats-Unis ($US 48.5 milliards), le Japon ($US 18.3 milliards), l’Inde ($US 15.4 milliards) et l’Australie ($US 9.5 milliards). Au niveau mondial, un total de $US 288.9 milliards a été investi dans les énergies renouvelables en 2018, contre $US 326.3 milliards en 2017.

L’Australie se classe à la 5ème place mondiale en termes d’investissements dans les énergies renouvelables.

Le pays est également classé 5ième pour sa capacité de production d’énergie photovoltaïque, et 2ième en termes de capacité de production solaire par habitant.

En Australie, l’effort est surtout porté sur la production d’énergie.

Les émissions australiennes dans ce secteur diminuent pour la troisième année consécutive.

Les énergies renouvelables en Australie fournissent plus de 20% de la production totale d’électricité du pays, dont une majorité vient de la production photovoltaïque. Une maison sur cinq produit une partie de son électricité par panneaux solaires, et les installations photovoltaïques en 2018 ont presque triplées par rapport à 2017. L’éolien se développe également, avec un record d’installations en 2018, qui monte sa part à 7.1% de l’électricité du pays, surtout en Australie du Sud (35%), dans le Victoria (28%) et en Nouvelle Gales du Sud (19%).

Cependant, le rapport note les nombreux défis auxquels fait face l’Australie, notamment en termes de développement d’infrastructures. Le fort taux de pénétration des énergies renouvelables pose des problèmes de restructuration du réseau électrique et l’Australie doit investir dans de nouvelles infrastructures de transmission afin d’intégrer ses énergies renouvelables variables dans son réseau de distribution, mais aussi des infrastructures de stockage par batteries qui permettent de stabiliser et de fiabiliser le réseau.

Outre la production d’électricité, on note un projet de production d’hydrogène par électrolyse de l’eau au moyen d’énergies renouvelables variables (photovoltaïque et éolienne), et une augmentation des installations de solaire thermique qui place l’Australie au 6ième rang mondial dans ce domaine.

Ce rapport relève l’investissement « extrêmement positif » de l’Australie, cependant, le manque de réglementations et d’incitations politiques empêche pour l’instant de détourner l’économie du pays des combustibles fossiles.

Lire le rapport

PLAN DU SITE