Lancement d’un nouveau Centre d’Excellence pour la découverte des ondes gravitationnelles : OzGrav

Australie

Brève
Australie | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
28 novembre 2017

Un nouveau sens pour sonder l’espace se développe avec la mesure des ondes gravitationnelles. L’Australie entre pleinement dans le jeu avec un nouveau Centre d’Excellence.

Depuis la théorie de la relativité générale d’Albert Einstein, on sait que l’espace-temps est dynamique : il se recourbe autour d’un trou noir, et forme des vagues dans le sillage d’objets massifs en accélération. Grâce à des instruments de mesure de plus en plus performants, en septembre 2015, pour la première fois, ces vagues appelées ondes gravitationnelles, ont été observées lors de la fusion de deux trous noirs de 36 et 29 fois la masse du soleil. L’Australie faisait partie de l’aventure, avec cinq universités participant au détecteur LIGO (Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory).

Illust: Vue d'artiste des, 48.9 ko, 267x141
Vue d’artiste des ondes gravitationnelles émises lors de la fusion de deux trous noirs

C’est suite à ce succès que le gouvernement australien a annoncé début novembre cette année, la création d’un nouveau Centre d’Excellence pour soutenir un programme de recherche national et international sur ce nouveau pan de l’univers révélé par les ondes gravitationnelles.
Ce centre d’excellence est financé par le gouvernement fédéral par le biais du programme dédié aux centres d’excellence du Conseil de Recherche Australien (ARC).

Lire l’article de l’ARC

PLAN DU SITE