La séquestration de carbone dans le sol : une thématique prometteuse de la coopération scientifique France-Australie

Australie

Brève
Australie | Agronomie et alimentation
28 novembre 2017

La thématique de la séquestration de carbone dans le sol dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique et de la sécurité alimentaire prend de l’ampleur dans la coopération bilatérale entre la France et l’Australie.

L’initiative de Coordination de la Coopération Internationale de Recherche sur la Séquestration du Carbone en Agriculture (CIRCASA - Coordination of International Research Cooperation on soil Carbon Sequestration in Agriculture) a pour vocation de renforcer la coopération internationale sur cette thématique, et d’améliorer notre compréhension des mécanismes de séquestration du carbone par les sols en agriculture et de son potentiel de lutte contre le réchauffement climatique ainsi que de sécurisation alimentaire. Pour cela, un agenda stratégique de recherche est mis en place en partenariat avec les acteurs impliqués dans la séquestration du carbone par les sols, ainsi qu’un Consortium International de Recherche.

Mr Mike Grundy, directeur de recherches pour la gestion durable des sols et des paysages au sein de l’unité Agriculture et Alimentation du CSIRO, l’agence nationale de recherche australienne, a rejoint le consortium afin de faire pleinement participer l’Australie à cette initiative.

Un accord existe déjà entre l’INRA et le CSIRO, mais l’initiative CIRCASA pourrait être l’occasion de structurer la coopération scientifique entre l’Australie et la France, autour de cette thématique de séquestration du carbone dans le sol.

PLAN DU SITE