Joint Science & Technology Cooperation Committee (JSTCC) Europe-Australie

Australie

Actualité
Australie | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
5 août 2019

Le 23 juillet 2019 s’est tenue à Canberra la séquence de dialogue bilatéral de Science et Technology (JSTCC) Europe-Australie.

La séquence était co-pilotée par Jane Urquhart, faisant fonction de Directrice générale adjointe du Département fédéral de l’Industrie, de l’innovation et de la science (DIIS), et le DG RTD de la Commission Européenne, Jean-Eric Paquet. Rappelant l’intensité de la coopération scientifique Australie-Europe (l’Europe étant le premier partenaire de l’Australie en volume de co-publications scientifiques), cette séquence, de grande qualité, a notamment permis un échange de vues et d’informations sur la structure du futur programme cadre Horizon Europe, puis sur l’intérêt stratégique et les possibles modalités pratiques d’une éventuelle association de l’Australie à Horizon Europe.

La séquence a permis une analyse sectorielle de la coopération S&I Europe-Australie.

  • A cet égard, la DG RTD a proposé à l’Australie de devenir membre à part entière du forum européen pour la bio-économie (EFIB).
  • La commission a également marqué sa volonté de poursuivre la coopération avec l’Australie sur l’énergie via les travaux de Mission Innovation, notamment sur l’hydrogène identifié par l’Europe comme un levier majeur de la dé-carbonisation. L’Australie a souligné la priorité qu’elle accorde aux enjeux de transport de l’hydrogène.
  • La coopération de santé est également un champ d’opportunité signalé : le DG RTD a rappelé l’excellence coopération avec le NHRMC sur la résistance anti-microbienne et a proposé en séance à l’Australie de rejoindre la JTI (Joint Technology Inititiative) anti-microbial resistance. Il a également rappelé la très forte contribution de l’Australie, via Monash, à l’effort de recherche australien sur immune disease. Les parties entendent travailler à la mise en œuvre de l’accord de coopération récemment signé entre ERC et NHMRC. Enfin, la DG RTD s’intéresse aux opportunités offertes par le MRFF (Medical Research Future Fund).
  • La DG RTD a souligné combien les enjeux climat et transition écologique seraient centraux au sein du futur programme cadre.
  • L’Australie a marqué son souhait de poursuivre la coopération avec l’Europe sur l’Espace et l’observation de la terre, et souligné le réengagement australien dans le secteur des nouvelles technologies du spatial avec la mise en place de la nouvelle agence spatiale australienne, et son souhaite de se doter de technologies de positionnement par satellite (i.e SBAS) de portée régionale.
  • L’Australie souhaite également travailler étroitement avec l’Europe pour la Ministérielle GEO de novembre 2019 à Canberra pour porter une ambition collective via GEO sur le puissant levier d’innovation et de développement économique que représente l’accès accru aux données d’observation de la terre.
  • Enfin, l’Australie a marqué son intérêt de travailler avec l’Europe sur les enjeux IA, deep-tech, open science, analyse de données massives (opportunités majeures de coopération offertes par SKA), et enjeux de régulation éthique et sociétale des nouvelles technologies.
  • Les deux Parties ont enfin réaffirmé leur volonté conjointe de collaborer autour de leurs infrastructures de recherche, par exemple sur les enjeux de disponibilité des données en explorant la complémentarité des plateformes ‘European Open Science Cloud’ et ‘Australian Research Data commons’.

PLAN DU SITE