Une Cyber Vallée dédiée à l’intelligence artificielle dans le Bade-Wurtemberg

Allemagne

Actualité
Allemagne | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
29 novembre 2017

La société Max Planck, deux universités techniques ainsi que le Land du Bade-Wurtemberg ont joint leurs forces entre Stuttgart et Tübingen pour créer une Cyber Vallée spécialisée dans l’intelligence artificielle, sur le modèle de la Silicon Valley californienne. Des multinationales allemandes basées à Stuttgart comme Porsche, Daimler ou Bosch ont rejoint l’initiative. Le géant du e-commerce Amazon ouvre un centre de recherche et investit 1.25 millions d’euros dans ce cadre.

L’objectif principal de cette initiative est de renforcer les collaborations fructueuses entre universitaires et industriels dans le secteur, tout en développant la culture start-up dans la région. En effet, si la société Max Planck jouit d’une reconnaissance importante pour ses recherches, celles-ci ne donnent pas nécessairement naissance à des start-ups capables de les commercialiser, comme le font de nombreuses universités américaines telles que Stanford.

L’intelligence artificielle devient un enjeu de plus en plus crucial pour l’Allemagne, dont l’industrie historiquement reconnue dans l’électro-ménager doit incorporer des « briques » numériques : logiciels, algorithmes et autres, capables de rendre nos objets du quotidien plus intelligents. C’est tout le défi de l’Internet of Things (IoT), tendance marquée de l’édition 2017 du salon de l’IFA, qui voit émerger aspirateurs autonomes et autres machines à café connectées. Les développements de l’intelligence artificielle et de la robotique sont donc au cœur de la stratégie de nombreux industriels, pour qui l’accès à la recherche est donc primordial. Néanmoins, les universitaires ont eux-aussi besoin de ces entreprises qui leur fournissent les jeux de données nécessaires à l’entrainement de leurs algorithmes.

Avec l’annonce de l’ouverture d’un centre de recherche sur le traitement du langage parlé à Tübingen par Amazon, qui prévoit d’embaucher une centaine de chercheurs dans les cinq prochaines années et un investissement d’1.25 millions d’euros, le programme Cyber Vallée, démarré en décembre 2016, se positionne comme l’un des centres importants de la recherche allemande en intelligence artificielle.


Source : « Germany’s Cyber Valley aims to become leading AI hub », article du Financial Time, 23/11/2017 –
https://www.ft.com/content/1d0b2770-7226-11e7-93ff-99f383b09ff9

Rédactrice : Philippine Régniez, philippine.regniez[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE