Thomas de Maizière plaide en faveur de la microélectronique « made in Germany »

Allemagne

Actualité
Allemagne | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
24 janvier 2018

Après les déclarations d’Apple, selon lesquelles ses produits seraient vulnérables aux logiciels malveillants « Spectre » et « Meltdown », le ministre fédéral de l’Intérieur Thomas de Maizière entend relancer le débat sur la production « made in Germany » des puces électroniques qui équipent nos ordinateurs et smartphones.

Tandis que l’Europe est en plein débat sur sa capacité à produire les technologies stratégiques (micro-électronique, batteries) qui sont nécessaires à la transformation numérique, le ministre de l’Intérieur allemand Thomas de Maizière a fait de la production de puces électroniques allemandes une priorité pour des raisons de cyber-sécurité. Les failles admises par l’entreprise américaine Apple début janvier 2018 ont en effet montré que la cyber-sécurité n’était pas seulement une question de logiciel mais également de composants électroniques qui équipent nos appareils.

Le ministre plaide en faveur d’un « fort développement européen de ses propres technologies clés », pour limiter la dépendance aux fabricants étrangers – notamment asiatiques. Il a rappelé que « les puces électroniques font également partie de la cyber-sécurité ». « Les compétences allemandes en cyber-sécurité jouissent d’une bonne réputation dans le monde, a-t-il indiqué en conférence de presse. Nous devons mieux exploiter ce potentiel en Allemagne ».

L’Allemagne joue un rôle prépondérant dans la recherche en microélectronique en Europe. Au sein du programme de l’UE « composants et systèmes électroniques pour le leadership européen » (ECSEL), financé à hauteur de 650 millions d’euros, neuf projets sur treize au total impliquent fortement l’Allemagne. Le ministre n’a pas précisé si ces déclarations seraient suivies de mesures particulières.


Source : Article du journal Berlin Morgenpost du 6.01.2018 « Kernschmelze der Computer-Chips »
https://www.morgenpost.de/wirtschaft/article213029891/Kernschmelze-der-Computer-Chips.html

Pour en savoir plus : « De nouveaux investissements en Allemagne dans le secteur de la microélectronique », 8.12.2015 https://www.science-allemagne.fr/fr/science-de-lingenieur/electronique/de-nouveaux-investissements-en-allemagne-dans-le-secteur-de-la-microelectronique/

« L’Allemagne et l’Union européenne comptent mener la transition numérique industrielle à travers la microélectronique », 19.06.2017 https://www.science-allemagne.fr/fr/tic-et-transports/lallemagne-et-lunion-europeenne-comptent-mener-la-transition-numerique-industrielle-a-travers-la-microelectronique/

Rédactrice : Philippine Régniez, philippine.regniez[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr

PLAN DU SITE